Mon Blog
 
Bienvenue sur mon blog !
Affichage titre | Recommander à un ami |
Une séance avant le donjon
Publié :22/9/2017 18h30
Dernière mise à jour :23/9/2017 7h46
2 vues

Le 22 Septembre,
Une séance avant le donjon

La slut c'est fais dominer par son Merveilleux Maître, a son arrivée la slut n'avais pas fini de se préparé, la nuit avais été très courte, elle a paniquer une fraction de seconde, sa chatte a tous de suite commencer a couler quand le Maître lui a dit que fais tu là, tu es dans la merde, tu devais être prêt, je voulais lui expliquer mais je ne pouvais pas car tous brasse en dedans de moi et j'ai pas d'excuse je devais être prêt. il me pogne par la couette et me dirige, ca y est je coule je sen un liquide chaud, j'ai un peux le sourire salopix se demande si sa va fâcher son Maître mais non il le prend bien, son Maître connais de plus en plus sa soumise il sais quoi faire pour la rendre chienne et elle a lâcher prise avec son Maître elle en a tellement confiance, elle aime vivre les séances avec son Maître, elle le laisse même entrer sa main dans son chandail ou blouse et elle ne cherche pas a ce cacher et de regarder par tous, la confiance est la, elle a encore de petite difficulté sur s'étrenne choses, genre le sperme, le font de gorge mais elle s'améliore, elle ne fume pus une bonne chose et elle vois la différence car elle est moins essouffler, elle réussis a mieux respirer.

le premier 4 h ou presque son Maître, la caresse et avec attention il réchauffe sa peau et commence a surveiller l'humidité entre les jambes de sa salope, elle est mouiller, le début de ces punitions commence elle les comptes mais le plaisir monte de plus en plus, il mélange la punition et le plaisir elle capote, il la fais jouir et des fois non, la salopix ne sais jamais quand il va lui permettre de jouir, son Maître s'éloigne quelque minutes, la slut en profite pour ce caresser car elle a tellement le gout de jouir, elle a la main sur sa chatte et elle entend son Maître lui dire que fais tu la? oupssss elle c'est fais prendre en défaut son Maître lui dit je vais devoir t'attacher pour que tu te calme. la slut ce laisse faire mais elle ce demande comment elle va faire pour se soulager, elle s'aperçoit que la jambe droit a du lousse elle réussi a ce frotter mais elle ne réussi pas a prendre son plaisir elle demande gentiment a son Maître de venir la faire jouir, il s'approche la caresse, lui entre 1 ou 2 doigts dans sa plote et l'emmène proche de la jouissance et la lâche, elle capote s.v.p. Maître je veux jouir, je me frotte encore et encore, le Maître trouve sa très drôle de la dois ce tortiller, le Maître revient et la salopix souhaite que cette fois il la face jouir mais non pas encore, a force de ce débattre son Maître revient et cette fois il lui donne du plaisir c'est tellement bon quelle ne veux pas arrêter elle en veux encore et encore, son Maître lui mais son Masque d'apner et elle relaxe et s'endors attacher au lit, elle ce réveil en sursaut, son Maître arrive calmement et la calme, elle entend la vois et réussis a ce calmer, son Maître lui avais détacher un bras et continuais a lui parler doucement, elle réussi a bien revenir car elle sais que son Maître ne feras jamais rien pour lui faire du mal car la chimie est la et la Maître est je pense qu'il aime sa.

ils vont mangé, le Maître lui laisse son collier de slut, elle ce sens bien avec le collier, son Maître lui dit va mettre le breuvage et va a une table la soumise est sur d'avoir choisie une table discret mais non le Maître lui dit tu voulais te faire voir car tous le monde pouvais la voir la soumise veux lever le collet de sa blouse mais son Maître lui interdit, il font quelque emplette et au retour a la maison, elle veux re-sucer son Maître car avant d'aller mangé elle avais eu le sperme de son Maître dans la bouche , elle ce débattais pour l'avaler et ce dire que tous va bien et son Maître lui tenais la tête pour quelle aval, elle réussis mais avec un peux de misère mais cette fois elle ne voulais pas mal réagirai et se consentais bien, elle ce disais hummmmmm que la queue du Maître est délicieuse et douce je le mange durant plusieurs minutes que me parais courte, je suis mouiller et le Maître me place et me pénètre et c'est la jouissance car le Maître lui a donner le doit de jouir il lui dit place toi sur le coffre et bouge pas, je ne peux pas m'empêcher de bouger, le Maître dit il te reste une punition et il va vérifier l'entre jambes je suis tellement mouiller qua sa coule le Maître lui demande tu est mouiller a cause de mon sperme ou tu es exciter , elle répond les deux Maître, il lui demande est tu prêt pour ta dernière punition la salope dit oui Maître il dit combien tu mérite de coups de canne d'avoir été impolis avec un M. , je répond 5 Maître? car la personne est pas un Vrai M. mon Maître dit tu as été impolis pareil tu va en recevoir 8 coups. la salopix elle commence a compter les coups comme il ce dois un moment donner le coups a été dure mais dans ma tête j'ai crier ouiiiiiiiii et j'ai dit le chiffre et le liquide me coulais entre le jambes quelle belle chienne je fais, je me souvient pas si mon Maître ma pénétré ou ma entrer des doigts mais il ma donner la permission de jouir une dernière fois.

sa a été une séance si bonne c'étais magique j'en orées pris plus mais mon corps disais c'est acer repose toi le Maître est contents de la séance lui aussi et il souhaite quelle est encore les marque une peux pour le donjon du 23 sept, après que le Maître sois partie la soumise va a la douche et va s'allonger pour récupérais et penser a tous ce qu'elle a vécu avec son Maître , elle se dit demain salopix concentre toi sur ton collier c'est comme une protection c'est ton Maître qui est en entour de ton coups elle ce dit tu es protéger par ton collier rien peux m'arriver de mal il me protégé si mon Maître ne seras pas la demain mais il va être dans mes penser a 100% .

Demain je vous raconterez la soirée au donjon.
0 commentaires
Mon début dans le BDSM a aujourd’hui
Publié :17/9/2017 17h25
Dernière mise à jour :23/9/2017 7h46
12 vues

16 Septembre

Mon début dans le BDSM a aujourd’hui

Je vais vous compter mon début de ma vie BDSM,

Une journée que j’avais congé de mon travaille et que mon Mari m’avais montré a me servir de l’ordinateur, dans ce temps la ma dyslexie étais plus forte que aujourd’hui, mais je me bâtais très fort pour la combattre. Mon Mari m’aidait beaucoup, je me suis placer devant l’ordinateur et la peur de briser l’ordinateur étais au rendez-vous.

Je me suis calmée et commencer à écrire des mots clés comme mon homme m’avais montré, je me souviens pas le mot clé que j’avais écrie mais je me suis retrouvée sur un page qui parlait de domination et soumission, je me suis mise à lire doucement et j’ai du recommencer plusieurs fois la même lecture pour commencer à comprendre car j’avais jamais entendue parler de sa de ma vie et dans ce temps la j’avais 28 ans. De temps en temps je prenais une pause pour bien comprendre ce que je lisais, il y avait plusieurs page, quand mon mari est arrivé du travaille le souper étais prêt et en mangent je lui parlais de ce que j’avais lue dans la journée et je ne comprenais pas trop pourquoi le bas du corps me travaillais. Il me dit je vais lire ca durant que tu fais la vaisselle, jamais j’avais fais une vaisselle aussi vite lolll.

Avec mon Mari j’en découvrais beaucoup de chose genre échange de couple, l’essai avec une femme, mais jamais dans le BDSM, je ne comprenais pas ces lettres, ni mon homme le savais il fie des rechercher et trouva ce que sa voulais dire.

Description du BDSM : Le sigle BDSM désigne une forme d'échange contractuel utilisant la douleur, la contrainte, l'humiliation ou la mise en scène de divers fantasmes dans un but érogène. Au centre des pratiques sadomasochistes et fondé sur contrat entre deux parties, le BDSM fait l'objet de pratiques très variées.

Je lui pause la question à mille dollars,
-ou ont trouve du monde pour nous apprendre
- ma puce je ne sais vraiment pas mais ma trouvez pour toi.
Comme ont arrivais a la long fin de semaine, mon mari et moi nous somme partie au centre-ville dans les sex-shops pour savoir ce que sa prenais et ou trouvez du monde dans ce domaine. Une serveuse très gentille et belle nous expliquas se monde un peux plus cacher que l’échangiste. Comme elle savait maintenant que l’ont débutais elle nous montra plusieurs livre sur la Domination soumission, nous prenons un livre que le titre est la soumission de Marie- Ève de Gilles St-Jacques.

Arriver a la maison mon homme ce mais sur l’ordinateur pour chercher ce que la fille lui avais dit que moi je ne comprenais pas du tous, et moi je me suis installer pour lire, le livre na pas beaucoup de pages 124 pages pour bien dire, oui je l’ai encore et je le lie de temps en temps et il me fait toujours la même chimie.
Un moment donner mon Mari me dit j’ai trouvé, il mit je leur est laisse un message a un couple et ont attente leur réponse qui ne tardas pas à venir. Le couple était de Laval, il nous propose de ce rencontrer pour un café dans un petit resto tranquille, mon Mari leur répond
- ok à quelle place et à quelle heure, il me demande avant d’envoiler le message Es tu sur que tu veux en savoir plus la dessus?
- Oui mon poussin je veux comprendre pourquoi quand je lie la dessus que sa m’excite temps et que je connais rien la dessus, je veux approfondir ce déclanchement.

Presque l’heure de partir au rendez-vous, je suis nerveuse et exciter dans savoir plus. On arrive les premiers, je sais pas pourquoi mais a leur arriver j’ai eu un liquide chaud me couler entre les jambes, je savais que c’étais eux sens même les avoir vue avant, il était tellement doux quand il parlait je les écoutais et pausait plient de question après plusieurs heure il nous propose d’aller chez eux pour continuer de jaser, ont les suis et ont continue à discuter de tous. Sa femme me dit
- tu veux venir avec moi ma te montrer des choses car tu as l’air très curieuse toi.
- Oui bien sur, je te suis.

Arrivais a la chambre, je regardais partout, je ne savais plus ou regarder il y avait plient de choses que je ne connaissais pas. Elle ma dit
- Si tu as des questions sur les objets que tu voix demande le moi et ma t’expliquer.
Je savais plus quoi lui demander car il en avait trop, les hommes arrivèrent et mon Mari me dit.
- tu veux qu’il te domine en douceur, pour savoir si ce que tu ressens est la bonne chose que tu veux, je suis la pour te protéger et moi de voir ce que je dois apprendre si tu aime.
- Oui mais j’ai peur d’avoir mal ou aimer sa,

L’homme commenças par montrer ce qu’il fessait a sa femme mais en nous prévenant que sa femme n’étais pas débutante mais il commencerait en douceur, elle était sur une croix attacher, l’homme parlais de ce qu’il fessait et ce que sa femme ressentais,
Je mouillais juste a l’écouter et voir la femme qui ce tortillais ces fesses comme pour l’inviter à en donner plus de coups. L’homme nous invita à toucher sa chatte elle était très mouiller et moi aussi, ma respiration trahissais mes pulsions, l’homme dit a mon Mari
-ta femme est prêt a être attaché.

Mon Mari demandas comment faire et l’homme vient m’attacher avec des nœuds que je ne pourrais toujours pas faire il prit un fouet et le donnas a mon homme qui commence à frapper doucement sur moi il était très maladroit mais c’étais normal ont débutais tous les deux l’homme pris le fouet et montra a mon mari comment faire. Le premier coup je restais immobile, le deuxième coup plus fort mais je souriais, il me dit.
- tu trouve ca drôle? Je te montre ce que tu dois faire car ta femme en veut plus.
- Et sens prévenir le troisième coup la je me tortillais mon Mari lui dit arrête tu lui fais mal. Je dis à mon mari
- non c’est bon, qu’il continue j’en veux plus.

Pauvre mari il comprenait plus ce qui ce passais, l’homme s’approche de moi et dit a mon homme

- ta femme regarde bien ce que je vais lui faire et elle va devenir folle et me demander de la faire jouir.

Comme il parlait bas je ne compris pas ce qu’il savait dit,
Il mit la main sur ma fesses et la caressas doucement instinctivement mes fesses remonta pour lui donner la place pour toucher a mon clito qui voulais tellement de câlin a la place il entra deux doigts dans ma chatte et ce dirigeas sur le point G. je sentie pour la première fois un liquide chaud qui coulais a flo je crie nonnnnnn je fais pipi mais l’homme dit non laisse toi aller et jouie le piquais étais tremper. L’homme demande a mon Mari de l’aider à enlever le piquet et me mis une couverture sur moi et détachas sa femme et moi, ils partir tous les trois dans l’autre pièce.

De temps en temps je voyais la femme venir me voir et me demander
- veux-tu boire ?
Je lui répondais oui avec un signe de tête, j’avais tellement soif je buvais l’eau si vite quelle devais me l’enlever pour pas boire trop vite, elle me demande comment je trouve le BDSM, je lui réponds avec une petite vois
-j’en veux encore.
Elle rie et sort de la chambre en riant. Plusieurs minutes plus tard il revienne, il me voit assise dans le lit et je pleure. Mon homme me demande ce que j’ai a pleuré et si j’ai mal a quelque par je lui réponds
-non sa va je reviens de loin,
je dis a l’homme Dominant.
- désolé M. j’ai fais pipi au lit
Il me dit
- non ta pas fais pipi tu as éjaculé c’est ta première fois que sa t’arrive ?
- oui la première et j’espère que ce n’est pas la dernière fois

Il dit a sa femme et a mon homme prenais chacun une jambe et ne la lâcher pas.

Il m’attache les mains au dessus du lit et me dit
- tu es prêt ? on y retourne.

Je sentie peser en dedans de moi, je crie
- ha non je vais faire pipiiii
Mais l’homme continue et je vois mon Mari en érection et savoure ce que je reçois, je fais mon possible pour me retenir mais rien à faire j’éjacule et vois le liquide sortir de moi et mon orgasme grandie encore plus. Le Dominant me prend par la taille et me tourne de coter et il dit
- allé le Mari pénètre la elle en a encore envie.
Le couple sortie de la chambre et dans une douceur que je connais de mon Mari il me pénètre je lui dis
- défonce moi je veux jouir comme une chienne.
Il ne bouge plus pour quelque seconde et je me mais a bouger mon cul pour qu’il continue. Il me dit
- si je te fais mal dit le moi
- je lui dis
- aller va si!
Il donne de bon coups et me revoilà repartie.

Ont retourne rejoindre le couple, moi je me sens comme une femme soul sens avoir pris de l’alcool. L’homme dit
- je pense que ta femme a jamais jouir comme elle vienne de le faire, tu devrais venir quelque fin de semaine avec nous je vais te montrer comment la dominer car je pense qu’il a jouis pour la première fois en éjaculent, ma te montrer comment la rendre folle avant quelle est un orgasme et je te promets quelle ne pourras plus jamais jouir sens ce faire dominer, ma femme va lui montrer comment devenir une bonne soumise de son Mari.

Nous les avons revus plusieurs fois, jusqu'à ce que mon Mari devienne mon premier Maître.

A la mort de mon Mari a ces 48 ans, moi j’avais 42 ans je suis morte un peux avec lui, sa ma pris 5 ans pour revenir dans le BDSM et revive, j’ai eu un mentor qui ma montrer a bien Dominer et apprendre à tourner les fouets, il ma donner 2 de ces meilleur soumis que j’ai adoré les dominer, mais il me manquait quelque chose dans ma vie, j’ai rencontré un Maître que j’ai déjà écrie le malheur qui ma fais. (Voir dans mon autre histoire vraie que j’ai écrie). J’ai tous lâcher durant encore un certain temps, pour que un moment donner un gars à commencer a me parler et avec le temps j’ai repris le BDSM pour le dominer, sa a mal fini il ment veux mais moi j’ai passé a autre chose. Aujourd’hui, je suis redevenue soumise, car c’est quand je suis dominé que je prends mon plaisir, maintenant j’ai un bon Maître qui me fais faire des choses que jamais j’aurais fais et des choses que pour moi étais tabous il a réussis avec de la patience et de la douceur, il a réussi a faire partir plusieurs cauchemars et de regarder en avant pour redevenir une bonne soumise comme il ce doit, je lui lève mon chapeau a mon Maître car pas grand monde qui aurais sa patience qu’il a avec moi, quand je l’entend rire, je suis heureuse, quand il me donne des punitions quelle sois petite ou grande elle son justifier et je lui donne raison, je les mérites bien, il en a une en particulier que j’ai eu et elle je vais mens souvenir toute ma vie, mais je la méritais , vous aller surement demander Quesque j’ai pus bien faire pour me souvenir de cette punition, lisais bien ce qui sois les soumis et soumises je vais même le mètre en majuscule pour que vous vous en souvenez . NE JAMAIS AU GRAND JAMAIS METTRE DES RÉGLES DE PLUS DANS VOTRE LIVRE QUE VOTRE MAÎTRE OU VOTRE MAÎTRESSE VA AVOIR ÉCRIE DANS LES RÈGLEMENTS….
Je peux vous dire que les Maîtres et les Maîtresses ne supporte pas que l’ont touche a ce que (Dominant et Dominante) ont écrie dans les règlements c’est un affront que l’on leur fait. Je l’ai appris vite et quand mon Maître ma dit.
- j’ai modifié les RÈGLEMENTS change la feuille,
J’ai demandé en au moins 2 fois si c’est bien sa qu’il veut car non! Non! Non! Que je vais me refaire punir pour les règlements. Ne touchez pas a les règlements sens être sur que c’est ce que le Maître ou la Maîtresse vous le demande.

Merci de me lire et de pas juger mon écriture, Bonne journée ou soirée a tous les Maîtres et Maîtresses aussi a tous les soumis et soumises xxxxxx
0 commentaires
UNE SOUMISE PUNIES
Publié :17/8/2017 5h15
Dernière mise à jour :23/9/2017 7h46
170 vues
UNE SOUMISE PUNIES

La soumise avais accumulée plusieurs punition depuis quelque temps elle en avait en réserve 4 quelle avais écrie comme il ce dois dans son nouveau cartable quelle avait pris soins de bien classée les choses genre recommandations, Devoirs Punitions, Règles et Positions.

Son Maître, quelque jour avant de la voir, la grondas car elle avait ajoutée des règle que son Maître n’avais pas donné, son Maître il dit qu’il n’était pas comptent du tous de ce quelle avais fais et qu’il lui en parlerait, la soumise étais fâcher après elle-même car elle n’aimait pas que son Maître sois fâcher après elle. le Maître lui donnas des instructions a faire pour la punition quelle n’avais pas mis son devoir en ligne, son Maître la ménageas pour ce devoir et elle devais depuis minuit ne plus marcher de bout, elle devais tous faire a quatre pattes, jusqu'à ce que le Maître arrive chez elle, ce soir la elle mis tous ce quelle avais besoins par terre genre un verre et la cuillère par terre pour le lendemain matin quelle puisse prendre son lait au chocolat comme tous les matins, elle fit la même chose pour la bosse a dent, la pate a dent le verre et même la serviette pour aller prendre une douche fraiche le matin, elle avais penser a tous pour quelle n’ai pas de problème a pouvoir prendre ce quelle avais besoins, même le savon et le rasoir pour faire une dernière retouche a les poils. Elle ce préparas en silence car elle savait quelle avais fâché son Maître mais elle ne voulait pas mal faire, mais elle savait qu’elle avait mal fait, après avoir fais tous ces choses dans la salle de bain, elle ce dirigea en direction de la cuisine naturellement a quatre pattes, après elle se dirigea a son ordinateur et mis de la musique pour ralentir l’attente,
Toujours à genoux elle alla se placer devant la porte et bien sur avec le cartable, Lunette, cigarette électronique elle ce plaçât en position Humble il était 8 :00 am, après quelque temps la sonnette retentie elle répondit a son Maître, et ce replaça a la même position, son Maître frappant a la porte et sens bouger la soumise dit d’une petite voix c’est ouvert Maître, tous son corps ce mis a vibrait car durant l’attente elle ce chicanât elle-même de l’erreur quelle avait commis, toujours en position humble elle lui dit bonjour Maître, il ne répondit pas tous de suite, mais la soumise ne pensait ca une chose, de faire que son Maître lui pardonne sa bêtise quelle avais commit. Au plus profond d’elle-même elle savait quelle sens tirerait pas comme sa. Son Maître la caressant doucement et regarda si sa slut étais mouillée, elle était bien mouiller. Il la pis pas les cheveux et lui fit sucer son Maître en plusieurs reprise elle eux des au de cœur mais elle fessait tous pour ne plus en avoir son Maître a un moment donner éjaculas et la soumise eux un peux de sperme dans la bouche et vit que le Maître en avez sur sa main elle prit son courage et lécha le sperme. Elle était fier d’elle pour le sperme. Il lui demanda d’apporter le cartable pour voir son travaille quelle avais fait.

Son Maître la félicitas de la façon quelle avais bien placé les séparateurs dans le cartable et que tous étais écrie a l’ordinateur pour bien comprendre ce quelle avais écrie, même avec les fautes il comprenait ce quelle avait écrie, il lui parla de sa grosse bêtise quelle avait fait elle ce sentait tellement petite, pour pas en rajoutée elle l’écoutait religieusement sens dire un mot, arriver a la page des punitions elle savait que ce jour était arrivée. Elle devait prendre les punitions sens jamais dire le rouge car elle les méritait grandement, elle en avait déjà commencé une en marchent a quatre pattes depuis minuit, son Maître réchauffant sa peau un peux et le premier coup arriva, comme le Maître ne lui avait pas dit que c’était la punition 1 ne pas avoir terminé la phrase par oui Maître au téléphone, alors que le Maître donnais des instructions à sa slut. Il recommençât la punition et la soumise ce mis a les compter comme il ce doit, Il lui demanda ou était le tube avec les 2 fouets a une branche et la cravache, (les trous morceau que la soumise déteste) mais il en dit rien car elle devait subir ces punitions sens trop ce plaindre. La deuxième punition arriva, (Pour avoir essayé de rendre son Maître inconfortable avec mes écries) 5 coups de cravache, je devais attendre quelque secondes avant de demander le coup suivant.

Il donnait une pause a la soumise qui étais contente de la pause, le Maître lui apporta une bouteille d’eau quelle le remercia, il ma mis dans le lit et son Maître la caressait doucement et la fit jouir, elle ne pensait pas pouvoir avoir ce privilège la avec les punitions quelle avait en banque.

Il partir tous les deux pour aller diner, a leur retour il en restait deux punitions oui, oui deux, car en tous il en avait cinq, vous allez comprendre bien tôt.

En entant la soumise ce pencha pour enlever les souliers a son Maître, malheur elle venait de faire une faute grave, elle était encore vêtue et pour temps elle savait les règles, le Maître lui donna une chance et lui dit tu oublie quelque chose ma slut son cerveau roulait a 100 milles a L’heure il l’agrippa par les cheveux et il dit déshabille toi et il la lâcha et encore une fois la soumise sens voulait. Elle déshabilla son Maître et comme une bonne chienne suivait les instructions a la lettre, avec un des fouets a une branche le Maître dit la punition suivante il dit pour avoir mis le Maître dans l’embarra, la soumise dit au Maître non Maître celui la on la fait et un coup de fait retentie, il regarde le cartable et vois que oui il a été fais il reprend et dit pour avoir oublier et faire attendre son Maître pour la première punition, cette fois les coups sont sur les seins et dessous les seins que le comptage est dure, mais toujours pas de couleur rouge, le Maître la ménage car il lui donne que quatre coups, m’intentent c’est la cinquième punitions cella elle est très grave et la soumise prend son courage a deux mains et espère que son Maître va lui donner la punition quelle mérite pour avoir rajoutée des règles que une soumise na pas le droit de faire, je la mérite grandement et je vais tous faire pour endurer le mieux que je peux et dans ma tête me dit slut tu na pas le droit de dire rouge sur cella et j’espère que ton Maître va faire que tu t’en souvienne pour toujours, il me demande de me placer comme il ce doit sur le divan, (je me dit au Mon Dieu il prend le fouets a une branche) il me demande si je suis prêt je ne peux pas lui dire non je dois être punie sévèrement pour cette offense que j’ai fais avec les dents serrer je lui dit oui Maître merci Maître, il commence quand le coups arrive sur ma peau sa pince un peux sur le coups mais c’est quelque seconde après que la douleur monte, je me dit aaaaa mon dieu ma en avoir combien de cella? Mais mon Maître attend que je dire les mots que je dois dire, il est patient en attendant que je les dise il me fait passer la douleur en me passent le doigt, quelle plaisir mais je n’ai pas le droit de jouir car je dois avoir cette punition. Je reussi a dit la phrase et mon Maître continue et il attend en me caressent que je redire la phrase et me dit tu ne jouie pas, je répond non Maître merci Maître, a le troisième coups mes larmes coule de douleur mais je me dit tu la méritée et subit ma fille, mon Maître place le vibro et dit aller si tu veux jouir tu dois finir cette punition que tu va te souvenir le troisième coups sens le vouloir un peux de sang se fais voir le Maître s’excuse il me voulais pas ca, la soumise entre ces sanglot dit a son Maître adorée pas grave Maître je le mérite, je redit la phrase que m’intentent je connais par cœur il me dit tu es sur que tu en veux un autre et sa va être le dernier, je lui répond oui Maître je le mérite. Et les derniers coups ce fais sentir. A la seconde mon Maitre fait pour que la jouissance vienne sur le bord et il me dit la jouie te donne le droit de jouir deux fois. A la première jouissance je ne sens plus la douleur le plaisir prend place a la douleur qui c’est calmée, je jouie et quand je commence à descendre il recommence de plus belle et je me souviens pas combien de fois sa a fais les montagnes russe.

Merci Maître adorée de la bonne éducation que vous me donnez, je l’apprécie grandement.
3 commentaires
Les fantasme d'une soumise
Publié :8/8/2017 20h56
Dernière mise à jour :23/9/2017 7h46
136 vues

Il était une fois une soumise qui cherchais à dire ces fantasmes, mais elle ce demandais par ou commencer car elle est habituer d’écrire des histoires quelle vie avec son Maitre, mais la elle doit composer elle-même ce qui est dans sa tête et pas encore arriver.

Elle ce ferme las yeux pour se concentrer, et bien écrire et bien placer les mots, quand elle a été prête, elle étiras et commença à écrire ce si.

Son premier fantasme quelle na pas encore réaliser et qu’elle ne sait pas si il va être fais car souvent les fantasme ne se réalise pas depuis quelle est soumise elle rêve d’être sur un camp de nudisme, le Maitre attache sa soumise être deux arbres, naturellement le Maitre protège sa soumise des voyeurs, la soumise a confiance en son Maitre et entre dans sa bulle et savoure ce que le Maitre lui fais genre la fouetter, la caresser, la cravacher, la faire venir fontaine, lui donner de l’eau, recommencer a la dominer, lui serrer les mamelons, la pénétrer …..

Le deuxième fantasme ressemble un peux au premier mais ce lui la est dans un sauna genre 3333, la piscine, bain tourbions, le monde la regarde ce faire dominer, elle est exhibitionnisme mais pas ou il peut avoir du danger, ou dans un donjon. Elle sait que son Maitre ne ferrait jamais quelque chose qui pourrais leur arriver une chose qui pourrait regretter tous les deux.

Le troisième ce lui la elle la presque réaliser, mais un contre temps a fais échouait ce fantasme et a jamais eu l’occasion de le faire, dans un ascenseur en jupe bien sur sens sou vêtement, le Maître et elle dans le font et il lui lève la jupe délicatement pour pas ce faire voir et passe le dois dans sa chatte et la soumise ne peux pas gémir pour ne pas attirer l’attention.

En voila trois pour l’instant, déjà un bon début quelle ce dit. Qui sais peux t’être quelle va en écrire d’autre.
0 commentaires
comme promis
Publié :24/7/2017 11h33
Dernière mise à jour :16/8/2017 19h15
307 vues

L’histoire qui fini mal

Il était une fois une soumise qui avais peux d’expérience, elle décida
De partir à la chasse pour trouvais un Maitre qui la dominerais en douceur
Et de la faire grandir a sa vitesse elle était ace soft. Elle parla plusieurs jour même mois pour être sur du bon Maitre quelle serais prêt a ce donner qu’a lui, elle est une soumise fidèle a un Maitre, au début il était très doux avec la nouvelle soumise. Quand elle a grandie il lui a fais connaître les sœurs de collier qui avais, la nouvelle soumise savais
Que le Maitre en avais d’autre, il était rendue a 5 soumise pour ce Maitre. Elle ce dit comme il a d’autre soumises il doit être bon, mais tous ce déroulais très bien. Les soumises aller au rencontre mais pas sur quelle sois Dominer ce soir la, Bien sur que le Maitre aimais bien Dominer sa nouvelle soumise, mais elle avait peux un peux que c’est sœur de collier ne l’aime pas, sa a durer 2 mois et la il a recommencé a nous dominer chacun n’autre tour. Le bonheur était la.

Après six mois quelle étais entré dans le cercle le Maitre lui dit ce soir ma belle un monte un peux et il l’attacha pour la dominer ces sœur de collier la ligota et une d’elle lui dit a l’oreille ne t’en fais pas ont est tous la pour toi. La soumise se détendis. Et le Maitre commença à lui réchauffer la peau, le Maitre lui demandas as-tu déjà eu le plaisir de devenir fontaine elle répondit non Maitre jamais, (alors laisse toi aller tu va aimer ca).

Les sœurs ce mise toutes a l’entour d’elle, les mains ce promenais partout sur son corp
Elle assaillais de ce tordais de tous les sens mais elle ne pouvais pas bouger car elle étais bien attacher, tous a coup elle sentie couler le l’on de ces jambes un liquide chaud quelle sentais pour la première fois, elle crue quelque minutes quelle avais uriner par terre mais vite ces sœur lui dit le contraire, le Maitre la détachas la pris dans ces bras et la déposa sur le lit avec une couverture et de l’eau le Maitre dit a deux soumise de rester prés d’elle et que si un problème arrive venais me cherche immédiatement.

La soumise bruler ne bougeais pas d’un poil même si elle en avait pas, une des soumise avec qui elle s’entendait bien dormis avec pour la surveiller de près, au matin le Maitre apportas le déjeuner pour tous le monde car quand une dors la les autres aussi, il déposa
Le grand plateau sur la grande table et tous les soumise ce plaça a table, il avait plient de bonne chose, comme des mini crêpe, sirop, fraises, bleuets, pommes, pêche, crème fouette, toast, confitures de toute sorte, café, jus d’orange et lait. En regardant tous ca je me demandais si j’étais bien réveiller c’étais la fête Jamais un autre Maitre avais fais cela. Un an passa, fessais déjà 1 ans ½ que j’avais le même Maitre. Le Maitre avais quitté quelque une des soumises mais il en rentrait d’autre, des fois les cœurs de colliers qui étais la depuis mon arriver, plusieurs nouvelles ont s’entendais moins mais d’autre sa allais. Le rituelle étais la moins souvent mais quand il arrivait toutes les soumises aux pieds du Maitre étais bien contente.

La journée du 5 juin c’étais mon anniversaire et en même temps, déjà 2 ans que j’étais avec mon Maitre, la Maitre fis une fête pour fêter ca, première fois que dans une fête il y avait de l’alcool le Maitre même avec quelque verre en trop décidât de dominer pareil.
(Pour les personnes qui on le cœur sensible arrêter de lire ici. Je prends une petite pause et je continue je vais devoir arrêter plusieurs fois car c’est très dure d’écrire ca).

Il y avait quelque soumise que l’alcool coulais acer bien moi je restais sobre,
Le Maitre décidas de m’attacher et me Dominer, la peur m’envahie car le Maitre a toujours dit je ne domine pas quand je bois et la il était loin d’être sobre, avec les dernières soumise entrer dans le cercle il m’attacha mais plus serrer que d’habitude.
Je m’étais sa sur la faute de l’alcool, mais je n’étais pas paniquer car il me dominait toujours avec prudence. Après être bien attacher il attacha les soumises une après l’autre et dit regarder bien le Maitre aller, il allât chercher le coffre sur pattes qui contient tous les instruments de la Domination. Les personne qui non pas arrêter je vous avertie ce que j’écrie est très dure si vous continuez c’est a vos risque de faire des cauchemars comme j’en fais.

Il ouvrit le coffre et commença la Domination quelque fois il manquait son coups et la soumise le recevais dans le visage, le Maitre décidas de lui mettre un bandeau sur les yeux et un mors car elle criait a la douleur intense. Le Maitre continuait de lui donner des coups très violents avec la canne, elle perdait conscience a la douleur, mais son Maitre la ranimais pour continuer de plus belle. Un moment donner sens la préparera il la Fishta avec rougeur, la soumise voulais que sa arrête mais avec le mors elle ne pouvait pas bien parler, il lui enleva le bandeau et vis ces sœurs la regarder avec peur. La soumise penchas la tête pour regarder il y avait du sang par terre, Le Maitre la regardas et dit tu es une mauvais chienne et a salis le plancher tu va payer pour sa, la soumise étais toute en pleur mais le Maitre ne la regardais plus de la même façon qu’il fessait depuis 2 ans. Pour temps elle n’avait rien fais pour le mettre en colère comme il était. Il avait une bouteille de bière a la main et la barre pour faire basculer le bassin par en arrière et la soumise ce dit en elle-même il va me fister dans l’anus elle voulait mourir tellement quelle souffrais, il la regarda et lui dit tu va souffrir ma chienne ta rien vue encore. Sens le vouloir elle urina et le Maitre vue quelle fessais pipi il prit un verre et la fis boite son urine en lui bouchent le nez, elle pleurait a chaud de larme, il partie dans l’autre pièce, Les sœur de collier pleurais eux aussi mais il ne pouvait pas m’aider de la folie que le Maitre me fessais vivre, elle ne pouvait pas crier ni venir me détacher car elle-même étais bahionner et menotter, le Maitre revenus dans la salle (donjon) il revient verre moi et dit regarde ce que tu me fais faire il pris le plat mis la main dedans et me mis la main dans la bouche le cœur me levas et j’ai compris qu’il venais de mettre ces excréments dans ma bouche il me forçat a avaler, je me suis mise a vomir, je venais de le mettre encore plus en colère. Il prit la bouteille a la cassa sur le contage de porte. Avec le bout qu’il avait dans les mains il commença à couper le bout de mes mamelons le sang coulais de partons. Il partie en arrière de moi et entras le reste de la boulette dans mon anus, je sentais le dedans de moi ce déchirer c’est a ce moment la que j’ai re perdue conscience, je me suis réveiller quand le chauffeur de taxi ma ramasser et conduit a l’hôpital pour rester la plusieurs mois depuis ce temps la mon anus plus rien peux entrer même pas un suppositoire pour mes seins j’ai plus de beau mamelon comme j’avais, pour les personnes qui ont lue jusqu'à la fin vous, vous demandez surement si je suis encore dans le BDSM oui je le suis encore mais sa a pris du temps pour y retourner et très dure de m’attacher maintenant, la seule personne qui me le fais mais qui me laisse un bras détacher c’est mon Maitre que j’ai en ce moment. Voila pourquoi dans l’histoire avant cella j’ai écrie que je vous ferais lire ce qui fais que j’ai des flachs qui son pas drôle, mais un jour avec Mon Maitre que j’ai peux être que j’aurais des flachs positifs que j’ai quelque fois de la façon que mon Maitre me domine doucement j’ai le sourire qui revient quand je pense a mes séance avec mon Maitre actuel. Merci Maitre de votre patience que vous avez avec moi j’espère que mon Maitre a tous lue car comme sa il va comprend plus ce que je vois quand j’ai des crises de panique. Merci Maitre xxxxxx
Fin

P.S. je n’ai pas tous écrie aujourd’hui car le début j’avais gardé une copie de cette mésaventure dernière fois que je la publie, car je veux oublier et aller de l’avant ou que le bonheur est.
P.S.S. pour mes sœur de colliers je ne les est jamais revue et lui non plus. Cette histoire est aussi pour les soumise qui début. Soyer prudente et prudent..
9 commentaires
Mes histoire vrai dans le BDSM
Publié :24/7/2017 6h46
Dernière mise à jour :17/8/2017 18h28
235 vues
Je voudrais remercier les gens qui aime lire mes histoires de BDSM ,
Oui il a des suites .oui les histoires sont espacer mais c'est pas voulue
car j'ai besoins d'inspiration pour le faire. Voici la suite. Qui s'intitule.

La joie après la tristesse

La semaine a été très dure pour la soumise car ou elle reste elle est très malheureuse,
car ces voisines lui font la vie dure et elle décide de quitter pour ce concentrer a sa vie
et son Maitre, elle a mis les bouchés double pour y arriver,
elle ne pensais pas y arriver pour être libre cette fin de semaine quelle souhaitais
avoir pour faire le vide mais les étoiles étais sur son coter car en une semaine
elle réussis a tous faire sauf naturellement les boites mais elle c'est avancer pour
ne pas ce mettre en retard de son départ. Elle ce prépare pour aller voir
son Maitre elle est exciseuse mais hâte car elle c'est que le temps quelle
est avec lui elle oublie tous de qui ce passe avant d'être avec son Maitre.

Il a huit heures du matin, elle part pour aller chez son Maitre, elle mais la clé USB
quelle avais mis de la musique pour se vider la tête en roulant,
elle est calme tous le long du voyage, même en sortant de la voiture
elle n’est pas nerveuse elle voit bougé dans la maison mais elle a un sourire au visage
et ce consente pour rien oublier, elle commence a ce pauser des questions
quand elle ce mais a genoux devant la porte et attend, son Maitre la fais attendre
elle ce pause des question et elle panique un peux car elle se demande
si elle est bien a la bonne porte, trop tare pour reculer, elle ce dit a mon dieu
si je suis pas a la bonne place la personne va faire quoi. En dedans d’elle elle
crie s’il vous Plait Maitre si je suis a la bonne place arriver, elle ce dit
non ne panique pas tu as regarder plusieurs fois de bien te diriger, quelque minutes
plus tard elle vois les pieds de son Maitre mais qui lui a parue long. Le calme revient
quand elle entend la vois de son Maitre et tous redevient normal.
Elle n’ose pas sourire car elle ne le connaît pas beaucoup il la rend timide
mais elle est bien quand il est la, rien ne peux lui arriver mais sens savoir
ce qu’il va lui faire, elle est encore un peux craintive car elle a subie des séquelles
d’un autre Maitre bien avant celui quelle a maintenant.

Il la fait entrer dans la maison il la tien par la queue de cheval, elle le suit
Naturellement, sa respiration est décadente de bonheur le temps s’arrête et écoute
attentivement tous les parole et geste de son Maitre, la soumise le sois pas a pas
elle ce dit lâche prise ma vieille tu es en sécurité toujours a genoux je demande a
mon Maitre si je peux aller au toilette il me dit oui plus tard,
il me demande de détacher sa robe de chambre, ce que je fais et me mais a le sucer
hummmm qu’il goute bon mon Maitre, après l’avoir sucer il me dit va au toilette,
naturellement la porte ouvert, je vois arriver mon Maitre dans le contage de porte
a mon dieu, tous bloque incapable de faire pipi, il me dit ta besoins d’aide
je peux aller chercher la ceinture, dans ma tête je me dit lâche prise
c’est pas ton ex Maitre, il ne ta feras rien de ce que l’autre ta fais.
Il quitte pour aller chercher la ceinture a son arriver je ferme les yeux
Et sert les dents un clac retentie la douleur monte rapidement,
Je me frotte la cuisse et rien a faire incapable de faire pipi,
Le Maitre s’éloigne pour quelque seconde et bingo je réussis
A évacuer l’urine, j’explique a mon Maitre pourquoi je ne réussis
Pas a me laisser aller.
(Pour vous mes lecteur je vous écrirez cette histoire bien tôt)

Mon Maitre écoute tous les choses que je lui dis,
comme il me dit régulièrement un Maitre est la pour te protéger
sa me touche.
Après ca il continue de me faire visiter et je vois au coin de l’œil
Les articles de BDSM, je comment a mouiller juste a les voir
Il me dit a genou je m’exécute et je mouille encore plus,
je me dit tu es une vrai salope! Mon Maitre dorant la semaine
il m’avait fais parvenir des instruction et des image avec
le nom des positions, j’ai pas eu le temps de les apprendre
car avec le stresse de la semaine j’ai manqué de temps
mais ce n’est pas un excuse valable, Je savais que je serais
grondée la dessus, mais non mon Maitre a été très compréhensible
dans ma tête me suis dit (slut ta un bon Maitre et sois a la hauteur).

Je le suce comme il ce dois, je le sens dure et je sens qu’il va jouir
Ma tête dit nonnnnnn pas ca non pas ca s’il vous plait, je sors
sa queue de ma bouche et je le vois jouir par terre,
je suis vraiment pas fier de moi, je me gronde moi-même
il me dit de lécher le sperme qui est par terre je ne réussis pas a le faire
et je m’explique a mon Maitre la raison, il me demande si je peux prendre
avec ma bouche le sperme sur ca queue ca oui je peux.

Il me demande de me placer et je sais que la il va me réchauffer la peau
Et que je vais être a la hauteur, je reçois des coups de padell, la cravache,
le fouet, en passent le gros fouet me fais triper dure
Mais ne le dite pas a mon Maitre (clin d’œil) j’ai la douleur de tous
ca en même temps plusieurs fois je dis le jaune rapidement et je suis
pas fière de moi car ma résistance est moins la aujourd’hui, pourquoi
je sais pas, il reprend le gros fouet et me dit tu me le dit quand tu es prêt
je me concentre et je lui dit allez si Maitre le premier coups passable,
il attend je lui dit encore allez si Maitre la plus fort je sens couler
entre les jambes Maitre vois que j’ai du plaisir a être fouette il
me dit tu peux jouir en te fessais fouetter ma slup?
Je répond a la seconde oui Maitre, Je suis mouillé comme pas possible
et je sens le liquide chaud qui coule sur ma vulve,
Maitre me dit aller laisse toi aller il continue à donner
de grand coups de fouet plus c’est fort plus je jouie, quelle extase
mon Maitre approche de moi et me cajole pour redescende
il me dit de me placer sur le dos et il prend le Body Wandet
le place sur le clito Maitre me dit a plusieurs reprise de désande
mes jambes mais c’est incontrôlable il ma dit a plusieurs reprise ne jouie pas!
J’essais de me concentrer mais j’y arrive pas, j’entends une petite
vois qui me dit va si, j’en peux plus je jouie, Mon Maitre a l’air fière de moi
il décide de m’attacher car je bouge trop, je recommence a mouiller
je suis vraiment salope toujours mouiller pour son Maitre, tous va bien
mais je lui demande de me laisser une main libre en ca ou, il accepte ma demande
que j’apprécie grandement, il recommence avec le gros fouet, a un moment
donner l’autre main ce libère les coups devienne de plus en plus fort car
je pense que Maitre a vue que j’ai du plaisir (sur le bout de jouir)
avec ce fouet, clac, clac et encore clac je jouie, il me pénètre et tous les deux en
même temps la jouissance arrive il approche et me présente sa queue pour que
je na nettoie comme il ce dois. Il me détache et on va manger,
en revenant Maitre me dit de me dévêtir dehors, ooo laaaaa,
je regarde de tous les coter pour pas me faire voir, mais Maitre avais
déjà regarder mais comme je peux pas le regarder dans les yeux je ne pouvais
pas savoir mais je suis totoche car Maitre est un bon Maitre lâche prise,
il me fais entrer et me dit mais la serviette et suis moi,

(Heure de la baignade est arrivée)
je le sens tous prés de moi je sens son Corp chaud sur mon dos et sens rien
dire il me donne une pousser et paff je suis dans l’eau, il saute a son tour
il entre son doigt dans mon vagin et me promène de droite a gauche.
Nous sortons de la piscine et ont reprend une séance, je mouille moins car
Aller dans la piscine je ne sais pas pour quoi je deviens moins humide.
Le séance a été moins long mais bonne.

J’ai les fesses qui me picotent je dois revenir a la maison,
Comment m’assoir dans la voiture? Une chance que mon Maitre
étais occuper a autre chose car je suis sur qu’il aurais rie de moi,
mais rire du bon coter quand j’ai réussis a m’assoir oufff
pénible oui mais que c’étais bon, j’ai été mettre de l’essence dans la voiture
avant de sortir de la ville car il y avais 4 sous de différance a chez moi,
la je devais sortir et revenir dans la voiture une autre fois a avoir de la misère a
m’asseoire. En roulant prudemment, je repassais cette belle fin de semaine,

j’avais des bonne douleur au seins et fesses, je me parlais
et je me critiquais a moi-même, je trouvais que mon endurance
étais basse, j’étais pas fière de moi mais mon Maitre dit de ne pas
être dure avec moi-même. Oui Maitre je vais travailler ce problème la aussi.
Arriver a ma maison je me suis fais des compresse d’eau froid (petit sourire)
Pour calmer la douleur qui commençais à devenir en petit bleu, comme vous,
vous en douter me suis pas assise tous de suite. FIN la prochaine histoire je vais
vous raconter l’ex Maitre que je vous est promis mais je vous demande de la patience car je suis dans mon déménagement en même temps merci de me lire et j’apprécie vos commentaire.

1 commentaire , 1 En cours

Pour créer un lien vers ce blog (MaitresseAnokie), utilisez [blog MaitresseAnokie] dans vos messages.

56 F
Septembre 2017
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
          1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
1
18
 
19
 
20
 
21
 
22
1
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 

Derniers visiteurs

Visiteurs Age Sexe Date
teddy911193 61H22/9
jibberboy8  33H21/9
bigcarl1 62H20/9
romanticdaddy10 71H18/9
lapuce699 48F17/9
dell1952  62H16/9
penmax60 42H13/9
karlaller 26H11/9
jack39304  31H9/9
extremedegervais 53F8/9

Les commentaires les plus récents par d'autres

Publication Poster Date de publication
UNE SOUMISE PUNIES (3)steatch1
5/9/2017 15h14
comme promis (9)microp2017
28/7/2017 16h24