FILLE DU SUD OUEST A PARIS
 
Par mégarde j'ai écrasé mon compte Augusta cierta
Ce blog doit permettre de perfectionner ton imaginaire et de préparer notre rencontre ...En attendant ;vous pouvez vous exercer sur votre copine!!!!
PS tes suggestions sont toujours les biens venues
Affichage titre | Recommander à un ami |
Retour en Demi-teinte
Publié :24/4/2014 9h13
Dernière mise à jour :5/5/2017 13h03
37286 vues

18864
[COLOR orangered]Qui étions nous ?????????????
Six amies sincères et fidèles qui nous connaissions depuis le Lycée .Nous avions vécu dans une petite ville du SUD Ouest de la France .
Pour nos 20 ans, nous nous étions amusés:à celle qui aurait le plus grand nombre d' hommes.
Belinda avait gagné.
Nous avions recommencé en 2010 pour nos trentièmes anniversaires . J'avais gagné
Nous avions décidé de continuer en 2011 ;j'avais accepté une nouvelle manche pour 2 raisons :
1/l'amusement
2/le sens du devoir car vous étiez nombreux à ne pas avoir été tirés au sort .
et dans la nuit de la Saint Sylvestre ,ce fût la cata ...
nous avons arrêté
j'explique comment j'ai tout dit de cette affreuse nuit dans le post"La nuit de toutes les horreurs ,SCORE AU 17 MARS)
louve solitaire ; j'essaie de continuer
sans mes 5 copines qui sont obnubilées par leur louveteau[
COMMENT JE PROCÈDE?[
Il a fallu que je teste différentes méthodes pour gérer la file d'attente sachant que je ne suis pas une fanatique de la tournante ou de sa version BCBG style DSK. La solution la moins injuste,
très simple, je constitue avec ma liste d'amis ou d'autres lorsqu'ils sont membre standard une base de donnée et tous les dimanches je tire au sort avec un logiciel de sondage 6 à 8 noms ou plus selon les disponibilités. Je préviens et on fixe un rendez vous pour une date et un lieu qui nous convienne
.Voilà c'est:
brutal, simple, efficace et incontestable ...très américain en quelque sorte! /B]
/COLOR].


Pour faciliter tes recherches vous pouvez cliquer sur"affichage titre" en haut à droite

BiSOUS
P.S. Quelques photos illustrant diverses facettes de mes jeux





121 commentaires
LE YETI ET SCORE AU 28 MAI
Publié :2/6/2017 14h13
Dernière mise à jour :5/6/2017 3h29
1679 vues

Coucou
Ce mois ci j'ai fait une rencontre assez .......spéciale j'ai rencontré le yéti et je peux te dire que les Yétis ont une façon bien à eux de mangers les spaghettis à la tomates
Il faisait dans le mètre 80 , large d'épaule , assez fin de la taille et des cuisses de joueur de rugby Enfin de ce que j'ai pu en voir car tout ça disparaissait sous une couche de poils. Jamais vu un animal aussi velu!!!
Entre les jambes c'était rond ( j'en ai rarement vu des carrés notes bien) velus et parsemé de poils agglomérés et d'autre choses indéfinies mais tout dans les rougeâtres.Je me suis dit que bien que je n'ai rien contre les exercices dans nos périodes sanguinolentes il aurait pu se la nettoyer après s'être trempée dans les menstrues de sa copine
.Je tourne 7 fois ma langue pour lui en faire la remarque sans le vexer - Tu admireras mon hypocrisie toute femelle puisque tu sais que j’apprécie autant les menstrues de mes consoeurs qu'un Armagnac millésimé ( surtout lorsqu'elles ont gardé leur cape vaginale quelques jours et que ça a fermenté comme le vin nouveau de mon enfance.
Il rougie , m'avoue qu'il n'y a pas de copine et que c'est très C... moi je dirai prosaïque- Il n'en pouvait plus ,la joie de me rencontre l'a durci et il a fouillé le plat de spaghettis qu'il était en train de s'avaler Vu la bête ils ne devaient pas être trop chauds
Moi aussi j'ai un besoin trop pressant pour l'envoyer se laver
Je décide à mon tour de m'avaler les spaghettis - heureusement qu' il n'avait pas mis de harissa ;il enfourne et c'est à mon tour de voir des filaments sortir de ma chère fente Je les retire au fur et à mesure et nous les partageons . l'assaisonnement à la tomate s'estompe au profit de nos assaisonnements "maison"
Comme je suis une morpionne j'ai..............
rien du tout justement je n'ai pas bougé et l'ai laissé faire tout le travail ce dont il s'est acquitté tout à fait correctement.Je viens de publier un extrait de la vidéo rassures toi pour qu'elle passe la censure on ne voit pas les spaghettis me sortant De....

Le score
Les ponts m'ont permis de satisfaire 29 bouts , trou ou fentes quelquefois les deux voire les 3 sur me même individu
21 mecs 5 couples ,1 trav et 2 copines
Total 134 gars /16 filles/24 couples:3 Trav TOTAL GENERAL 177
7 commentaires
JOUR DE de printemps et score au 29 avril 2017
Publié :29/4/2017 14h44
Dernière mise à jour :3/6/2017 3h20
2176 vues
Coucou
Surpris?
Oui j'existe toujours et continue à faire plier ces bambous qui font la fierté de mes mecs et le désespoir de mes trav
. J'ai pu mieux aménager mes horaires de la pause méridienne ce qui en résumé m 'autorise de temps à temps à soulager des messieurs occupés et souvent chargés de famille avant la reprise de l'après midi. Je le conseille à mes copines c'est plus diététique que nos repas habituels et cela m'a permis d 'améliorer ma productivité

Janvier 27 gars/4 filles/5 couples:1 trav TOTAL37
Février 29 gars /0 filles/2 couples /0 trav TOTAL31
Mars 27 gars/6 filles/7 Couples/1 Trav TOTAL 41
Avril 30gars /4 filles /5 Couples /0 trav TOTAL 39
Total 113 gars /14 filles/19 couples:2 Trav TOTAL GENERAL 148

J'ai ajouté quelques photos du jours du printemps
Bisous
Joséphine
PS ce post ne passe pas la censure je ne sais pourquoi




31 commentaires
LILLITH & ASMODEE + BILAN 2016
Publié :24/1/2017 13h59
Dernière mise à jour :30/4/2017 2h31
4056 vues

xxx
La nuit est claire ,belle lune ,tiens si j'essayais en décapotable? Je viens de toucher mon alpha .Preuve certaine de snobisme !elle est jaune et non rouge; Je reviens d'Allemagne où j'ai été la testée En bonne pouliche elle m'a obéi du bout des doigts (souviens toi je conduis toujours pieds nus Ah oui où j'en étais je ? l'Allemagne si beaucoup de leur autoroute sont sans limite tout comme moi elles sont très mal entretenues -contrairement à une certaine Joséphine qui entretient sa forme à grand renfort de cross et de cabriole .Les deux conjugués m'ont donné une griserie de bon aloi qui m'a fait oublier mon plantage dans mon dernier dossier ; à cette vitesse et sur une route chaotique tu obtiens des orgasmes en tempête ;

Je roule donc sagement sur cette route bretonne , j'y vais la nuit est très froide mais peu importe je décapote : le souffle me fait venir les larmes aux yeux , le vent tord mes cheveux que je porte un peu plus long actuellement, mes aréoles rétrécissent, mes 3 bouts durcissent et se rétractent,le vent me fait un sourire de carnassière bien sur j'ai froid aux mains ,Même Joséphine ne peut pas tout avoir. Je laisse pendre mon bras écarte les doigts c'est malin ma main gauche gèle ! et je souris.............................................................................................................................................
Et oui je sourie , je me souviens nous étions plus jeunes et le monde était à nos pieds lorsque nous nous accrochions avant d'accrocher les dépouilles de nos proies aux calandres des defender Cinq ans après suis je encore capable de...........................................................................................................................................?
J éteins les phares PXXXXXXX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
je suis toujours la plus forte ! les copines seront nostalgiques, peur être jalouses quand je leur raconterai
Passons ces routes bretonnes ne valent pas les pistes d’atterrissage landaises , il y a des virages j'en négocie un à la trump ("je passe et tu écrases") deux bon je commence à avoir la trouille ,même à 60 et un clair de lune c'est trop risqué pour une trentenaire qui a encore plein de bambous à redresser je rallume
Si en cette fin d'année je me les gèle sur une route bretonne c'est pour une bonne cause ; Tu « te les gèles » ? Je sais je n'en ai pas et je n'accroche aucun pompon à mes godes ceintures je me gèle autre chose c'est tout ! ! Donc j'ai tiré au sort un breton à ascendance Gambienne .Quand je l'avais intégré à ma base de donnée il m'avait intriguée ( j'ai une certaine habitude des bretons roux à queue de cheval mais pas du breton brun et crépu ; De plus il m'avait expliqué qu'il vivait seul dans une maison isolée ,face à la mer, maison doté d'un Jacuzzi
et accessoirement qu'il était biologiste spécialisé en océanographie
Tourner à droite après le calvaire du xxxxxxx , faire 500 mètres et prendre le sentier;J'y suis?J'enfile mes bottes ,leur couleur fauve s'harmonise à merveille avec mon Kilt.Complètement givrée la Joséphine
.j'ai décidé de me mettre en kilt et ai ressorti un vieux kilt de mes temps adolescents lorsque kilt aux genoux j'étais la sage lycéenne, kilt sans agrafe la copine dévergondée que fais je jouer ?????????????????????
Devines ! Je fourre l'agrafe dans mon sac et me masse l'entre- jambe .la chaleur revient ,je roule les lèvres entre les doigts , quelques étirements et elles reviennent à la vie - le froid ne leur vaut rien-Mon clito sort la tête du capuchon et demande sa part de caresse - je m'empresse de le satisfaire .Chez moi le fumet précède toujours la boisson je sens avant de sentir la flagrance de ma fente et son fond de Sauternes dont j'ai pris soin de la remplir Là je suis prête, je sors de la voiture et prend mon sac

Le vent est froid , très froid même .Il passe sous le kilt , s'enroule , hésite .Il a tort !!!!!!;je fais tourner le kilt fente au milieu ,le vent fait son travail de vent ( cela me rappelle une chanson qu'écoutaient mes grands parents ,c'était une histoire de vent fripon)
Fripon il l'est ce vent breton ,il écartèle mon kilt et le fait battre au rythme de mes enjambées -Écartement : » coucou madame la grotte, puis je venir m'abriter ?» - « que nenni monsieur le vent passer votre chemin « 
Rabat puis écartement :. « Bonjour mesdemoiselles lèvres , pourriez vous m'abriter ? « 
« Fichtre non monsieur le vent vous êtes bien trop grossier ».
Rabat puis écartement « Pitié monsieur , monsieur qui, nous n'avons pas été présenté «  « Peu me chaud monsieur le vent nous ferons preuve de solidarité masculine on me surnomme le bouton d'amour » Là je ne peux résister et récompense mon clito d'une série de tourbillons qui font baver d'envie mon égoïste de fente .
Dommage ! Dommage il fait moins quelque chose et je sens , pire je vois du frimas naître le long de ma touffe l'odeur a beau en être plaisante le contact en est désagréable....je rabats les pans de mon kilt non c'était si bien je les écarte , il fait froid je rabats , j'écarte
Ainsi transformée en chauve souris lubrique je me rapproche inexorablement de la maison tapie dans un val , mur de granit luisants d'embruns sous la lumière blafarde de la lune et se cramponnant sous les hurlements du vent qui déchiquette les vagues et les frange d'écumes
Là , normalement tu dois anticiper la suite et m'imaginer en train de rentrer chez un serial killer genre barbe bleue .La suite te montrera que tu avais tort quoique !!
L'éolienne est en rideau trop de vent , je sonne pas de bruit ses batteries doivent être épuisées Il m'a expliqué qu'écologiste conséquent il produit lui même son électricité;mange ses légumes ,ramasse ses algues et ne mange que le poisson qu'il va pécher et les œuf de ses poules à condition quelles n'aient pas été fécondées
Je lui ai coupé la parole lorsqu'il a entrepris de m'expliquer ce qu'il faisait de ses différents déchets .Je cogne à la porte, longtemps, le vent fait un bruit de tous les diables.La porte s’entrouvre j'entrevois une bougie posée sur une crédence , et au fond un feu J'aime les cheminées , me vautre , devant , me rôtir de face et me geler le dos attendant qu'un gentil monsieur me le réchauffe. En parlant de gentil monsieur celui là me semble en être l'Everest un regard doux ombragé par des cils d'une longueur que j'ai du mal à atteindre avec mon meilleur mascara, un bon mètre 90 des bras et un torse sans enrobage...il n'y a pas à dire la plongée sous marine ça sculpte son homme
« Bonsoir Joséphine ,je t'attendais «  depuis combien de mois , il a la courtoisie de ne pas en parler

A Suivre

LE BILAN 2016

Au total j'ai épuisé:
608bienheureuses
et plus exactement:
/424mecs
/103 couples
/27 trav ou trans essentiellement Outre Manche)
/54 copines

VOYONS SI NOUS RECAPITULIONS !!:
2010 ;813
2011;594
2013 :238
2014 ;427
2015 ;428
2016 ; 608
Remarques
cela signifie que livrée à moi même je me suis enfin suffisamment motivée pour faire presque aussi bien que l 'année de nos 30 ans ans lorsque j'étais en compétition avec mes copines Les résultats sont un peu faussés du fait que cette année j'ai passé peu de temps à l'étranger

L'année 2015 avait été un bon cru pour les tirés puisque je te rappelle que je ne compte jam L&ais mes escapades à l'étranger en l’occurrence en Europe du Nord C'est donc , en France 428 être humains que j'ai essorés
mis en perce ,essuyés bref que j'avais expédiés au 7° ciel et qui se demandent encore ....ils ne le savent même plus ce qu'ils se demandent
Ils se répartissai ent en:
14 trav
50 couples
37 femmes
327 hommes
POUR MÉMOIRE

En 2010, année du début de notre concours nous étions à
Moi Joséphine 813
Anne Sophie 803
Belinda 807
Marie Nöelle 797
Anne Charlotte 777
et bonne dernière,Lise752

En 2011 nous avions levé le pied et moins la jambe
Moi :594
Belinda:588
Marie Nölle:584
Anne Sophie:567
Lise:566
Anne Charlotte583
Le score était beaucoup plus serré ;et puis il y a eu cette calamiteuse nuit de la Saint Sylvestre

. Il m'a fallu 1 an pour reprendre mes esprits l'année 2012 a été blanche

En 2013 (hors vacances à l'étranger)

j'ai fait un 238:
148 hommes
20 couples
5 :couples de femmes
25 femmes
10 travestis ou trans
2 couples d'hommes

En 2014 j'avais fait 427 bienheureux

Les copines ne me stimulent plus c'est ce qui explique la baisse des performances.ce sont 3108 bienheureux en 7 années mais en seulement 6 ans d'activité puisque en 2012 je n'ai rien fait sauf panser mes plaies
Bisous
7 commentaires
préservatifs féminins (girl condoms) et score au 5 novembre
Publié :9/11/2016 13h08
Dernière mise à jour :9/5/2017 14h03
6624 vues
[COLOR red]Coucou
Régulièrement je suis interrogée sur mes vidéos et photos qui ne montrent aucune protection .Selon leur tempérament ces messieurs s'en inquiètent ou en salivent. Je leur ai toujours répondu individuellement
Dernièrement, une relation de travail est morte d'avoir trop fréquenté les bordels de Barcelone sans protection.;cela m'a décidé à répondre collectivement à la question que beaucoup d'entre vous se sont posée sans oser m'en parler.
Que ce soit anal ou vaginal je me protège toujours avec des préservatifs féminins en polyuréthane
transparents vous ne pouvez pas les discerner quand vous contemplez mes acrobaties
Voilà comment je procède:

1/je demande systématiquement à voir les résultats des examens que j'ai demander à mon partenaire de passer

2/ j'utilise un gel bactéricide , Je dois avouer que j'ai de la chance car je ne fais pas d'allergie

3/SURTOUT j’utilise un préservatif féminin . Anne- Charlotte a découvert cette technique alors méconnue en France lors d'un de ces séjours à l'UCLA et nous l'avons toutes adoptée.Elle présente plusieurs avantages
: - A /j'ai la certitude d'avoir un préservatif en bon état puisque je le fournie
- B / il peut rester en place après l'éjaculation et ça le monsieur apprécie ,moi aussi d'ailleurs car il peut continuer à s'agiter pour mon plus grand plaisir.
C / je peux le placer plusieurs heures avant de rencontrer mon partenaire - ce qui évite l'interruption habituelle pour emmailloter le bout du monsieur .
D / pour les sodomies (et vous savez tous que j'en suis friande ) j'enlève le plus petit anneau et je double le préservatif ;il s'agit d'une précaution inutile puisque nous 'avons jamais connu de rupture mais ça me rassure
E/ A propos d'être rassurée ce type de préservatif recouvre les lèvres et protège donc contre les crêtes de coq....
Le prix ,il tourne autour de 2€ 50 vous pouvez le trouver sur internet en faisant achat préservatif féminin sur votre moteur de recherche ou en pharmacie (quelquefois sur commande ) je vous conseille le modèle transparent en polyuréthanne
Bisous
PS vous avez un tuto fait pour les étudiants de Bordeaux qui explique la mise en place C'est simple ,confortable et......c'est une des seules choses à laquelle je suis fidèle
***************************************************************

Maintenant le score
J'ai fêté le 1° novembre en réveillant quelques macchabées ;non je plaisante ils étaient bien vifs Ces 5 dernières semaines 501 bienheureuses) ont croisé ma route
:36 pointus, 5 couples , 6 fendues /pointus , 4 fendues fendues
Au total j'ai épuisé:
547bienheureuses) mais si on compte les 2 membres des couples 647
et plus exactement:
/373mecs
/100 couples
/25 trav ou trans essentiellement Outre Manche)
/47 copines



16 commentaires
Esprit est tu là ?SCORE AU 26 JUIN
Publié :17/5/2016 13h36
Dernière mise à jour :29/1/2017 12h23
8055 vues
Je dois te dire que j'ai du mal à le saisir ,certes je débite la cochonnaille comme jamais
saucisses de Strasbourg, de Francfort, de Montélimar (ah non ça c'est du nougat quoique ces saucisses finissent toutes à ressembler à quelques nougats plus ou moins gouteux) ,de Toulouse,
chipolatas qui s'introduisent si bien dans les recoins et savent s'y tortiller ,saucisse de Diot si odoriférante , fouet figatellu lukinke ces 3 derniers si exotiques et si pratique pour les faire claquer sur des postérieurs épuisés ( je t'assure plus tu les emploies à taper derrière plus le monsieur se redresse) gandoyau pour vagin ou autre en mal de fist;
mortadelle , petit jésus et grand jésus ( à n'utiliser qu'après un double fist pour le grand ) ,andouillette ,andouille de Vire et d'ailleurs
saucisson sec ou baveux,
chorizo au piment d'Espelette ou non (attention au dosage )
sans oublier les merguez sans cochon mais avec beaucoup harissa pour se venger de la régulière du Mr tu sais celle qui me regarde d'un sale oeuil alors que je n'ai jamais au grand jamais gardé un mec plus d'une nuit .
" C'est promis ,madame, je vous le rend votre chéri bon !
il est un peu flasque et chassieux mais après quelques jours de repos il vous reviendra plein d'idées!

Mais voilà devant mon écran tout me semble redite et indigne d'intèrêt........................ Enfin il vaut mieux avoir une panne d'écriture qu'une panne d'inspiration au lit
Ceci dit pour te dire que je n'ai pas chômé notamment durant les ponts et les vacances en 6 moisj'ai croqué, essoré mâchouillé et bien souvent foré ........

..........................220 bouts ou lippes selon le sexe de leur propriétaires
et plusexactement:
/144mecs
/49 couples(donc 49 bouts et 49 lippes puisque un couple ne compte que pour un)
:6 trav ou trans
/21 copines
bisous



32 commentaires
Complèment à sodomiser ta copine ....et score au 13 février 2016
Publié :15/2/2016 13h21
Dernière mise à jour :29/1/2017 12h21
10606 vues
COUCOU
Dernièrement me promenant sur la ma toile j'ai aperçu sur medisite un article intéressant relatif à la sodomie
Je ne partage pas tous ses idées mais je te le conseille? Du coup j'ai décidé de rééditer mon post "comment sodomiser ta copine quelques trucs et d'expliquer les différences
Une chose m'amusera toujours la curiosité des mecs quant à la Sodomie .Cela va du"je ne te donnerai jamais mon petit trou"(c'est souvent une promesse de gascon) à "j'aimerais mais ma copine ne veut pas ,peux tu faire quelque chose?".
..............Pour m'éviter de répondre individuellement voilà quelques trucs:
.....1/le premier est un truc d'arrière arrière grand parents; Nos arrières arrières grand pères arrivaient au mariage déniaisés dans les bordels militaires alors que leur femmes (nos arrières arrières grand mère) arrivaient vierge dans la couche nuptiale)...

.............Pour ne pas les effrayer ,ils commençaient les premières nuits dans le noir ; comme ça leur femmes n'étaient pas intimidées .Pour une première sodomie si ta copine est réticente(ou toi) je te conseille de t'en inspirer et d'éteindre les lumière (cela vaut aussi en matière de gode ou de fist)
......2/Il faut préparer le terrain d'atterrissage
Sauf quelques adeptes scatophiles qu'il m'est arrivé de croiser les mecs n'aiment pas tremper leur queue dans notre caca fut il frais ( pour notre part, nous aimons rarement y mettre la main)
.............Conclusion il faut nettoyer pour que tout soit bien propre de l'intérieur.L'idéal c'est d'avoir un wc dans la salle de bain et un flexible de douche assez long pour faire le lavement assis sur la cuvettes des Wc sinon dans la baignoire ou le bac à douche après avoir enlever le filtre).
Dans un premier temps cela se fait tout seul (vérifier quand même la force du jet et la température )
.Attention,
pour un résultat complet il faut recommencer 5 minutes plus tard.La copine se fait un doigtage pour accélérer les sécrétions et elle est disponible .si elle est raffinée ,elle peut faire une injection d'huile parfumée.Le savon est à proscrire :cela fait des bulles et ça irrite monsieur
......3/ Enfin il vaut mieux prévoir une serviette sur le lit ...on ne sait jamais
.......En conclusion muni de ces conseils tu feras ce que tu veux de ta copine et elle en redemandera car la sodomie permet d'atteindre non seulement le point "G" mais aussi tout l'arbre sensitif qui part du vagin pour atteindre le point G en passant par le clito
(chez l'homme cela part du gland jusqu'à la prostate)

quelques conseils si on peut en donner:
1:au début tu pénètres qu'avec le gland seul et tu joues de tes va et vient
Elle humectera son entré et progressivement elle humidifiera de tout son long
Donc tu attends que chaque portion soit humide avant de passer à la suivante
le signal :un petit bruit comme un lavabo
2 : la position du missionnaire est sans doute moins stressante pour une première fois ; pour que vous soyez à l'aise il faut qu'elle ait les fesses un peu relevées (sauf si c'est une africaine dotée d'un postérieur significatif) 2 solutions le coussin ou tu glisses tes mollets sous ses fesses
c'est ce que je préfère. Tu peux également le faire de flanc ,mais pour la femme une première fois c'est plus inquiétant
3 Ma position préférée:à plat à ventre ; le monsieur bien allongé ou redressé mais toujours avec les pieds sous mon pubis de façon à faire rougir mon clto de confusion voir à introduire ces gros orteils dans ma fente
Là je peux avoir les 3 catégories d'orgasme en même temps
Dernier truc si il y a un peu de matière qui s'échappe ce n'est pas une raison de tout arrêter et de prendre un air penaud ....la serviette est là


Quelques points de différence
1/ concerne le lavement:je fais toujours un lavement complet en 2 fois, l’expérience m'a montré qu'il n'y avait rien de tel pour couper l'élan des étalons qu'un peu de matière seule exception lorsque le monsieur me demande expressément de ne rien faire cela arrive plus souvent que tu le crois.
2/ j'utilise aussi des fourreaux pour pallier les risques d'infection dans ce cas il faut forcer sur le gel...
.3/ Il y a des filles dont moi qui sécrètent autant des 2 cotés donc avec elle pas besoin de gel simplement de la patience et du doigté!

Au fait le score au 13 février 45 rencontres mais 52 bienheureu(e)x
37 mecs
7 couples
1 fille

J'ai rencontré cette semaine 6 mecs et un couple.
Hasard pour le moment je n'ai vu aucun trav
Bisous


12 commentaires
V2 LE SOURICEAU ANGEVIN et score au 30 janvier 2016
Publié :28/1/2016 10h44
Dernière mise à jour :29/1/2017 12h20
11474 vues
SIZE 5]Mercredi 27 janvier 2016 entre deux séquences d'exercices physiques nous devisions .J'ai été bien éduquée; en conséquence de quoi je sais entretenir une conversation en cachant un léger essoufflement. Nous devisions donc et mon chevalier servant dont je m'étais servi et abusé me faisais part du plaisir qu'il avait eu en lisant mon post "voyage à Angers" et le nez fourré dans ma fente m'avoua qu'il aurait bien aimé être une souris. Je lui calais le visage entre les cuisses et lui narra l'histoire qui suit

"Je suis un jeune souriceau angevin .Je vivais dans une maison de la rue Du Bellay avec mes sœurs , mes parents et mes cousines récemment rendues orpheline par le méchant Attila ( le chat de la maison ,vieux et obèse ,qui ne peut monter à l'étage mais nous rend la vie impossible dans la cuisine ? Monsieur et madame sont un jeune couple qui ne suivent aucun régime , autant dire que la table est bonne et que nous en profitons .
Bien sur !!!!! !il nous faut braver Attila et le balai de Fatima pour nous ravitailler mais ....c'est bien ! le pain est frais , le fromage odoriférant et la salade toujours fraiche .Je ne parle pas des potages que Fatima réussie ...... Ah les potages de Fatima !!!à se noyer dedans .!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C'est ce que je failli faire , je m'approchai de la soupière ,dérapai sur la louche et me voici dans le potage !( façon de parler ) Je nageais , et me souvenais d'un horrible article que j'avais dévoré ( oui! les souris n'apprennent pas en lisant des livres ou des revues mais en les dévorant , c'est quelquefois indigeste mais du moins ça ne fait pas mal aux yeux )article qui relatait une expérience pour étudier les effets du stress .Il s'agit de plonger une souris dans l'eau et de voir au bout de combien de temps elle renonce à lutter et se laisse noyer....

SXXXXD d'humains!!!!.

Un cri , me voici saisi par la queue et expédié dans le jardin . Expulsé comme un pauvre clandestin , c'est ainsi que ,sans domicile , je fus conduit à me réfugier dans ce garage , puant l'essence, froid, humide et noir .

Un clic ;clac .On dirait le pas de madame mais ce pas trainant n'est pas celui de monsieur? Une odeur , hummmmmm j'aime , je préfère celle ci à celle de madame Je sens les déplacements d'air mais ne vois que 2 masses ;l'une plus claire que l'autre .Une lueur ! elle a allumé une cigarette et souffle la fumée vers le monsieur ; il rit !Les humains sont fous !!!cette odeur est infecte !Je vois deux jambes blanches miroiter dans la pénombre .Je m'approche , j'ai adoré les bas transparent de madame qui sont si doux ( il faut dire que maman en avait volé un petit bout pour nous faire notre berceau et j'ai été imprégné du parfum de madame) de plus, je déteste les bas noirs de Fatima
......................................................................... Deux jambes blanches sortent de hauts souliers brillants et noirs Elles forment tout la haut une voute que je devine à peine (c'est comme si tu avais au dessus de toi un immeuble de 17 étages !!!! ( note de la rédactrice: j'ai calculé la proportion est exacte ) j'ai beau me tordre le cou , je n'en voie pas le sommet .Une masse tombe et manque de m'écraser , une deuxième la suit, puis un bout de tissus volette .Il y a maintenant une masse , toute blanche qui ondule je ne crois pas que ce soit un nuage ?non !c'est cette femme qui a calé un pied contre le mur .A la place du soulier noir ,je vois maintenant 5 étoiles rouges . 5 non ?un peu plus haut j'en voie 10 autres .

Tiens il pleut ! ce n'est pas possible ! nous sommes dans un garage qui pue mais il n'y a jamais plu . Ce fic flac ,,,,ça me rappelle quelque chose ? ça y est, c'était un jour où j'étais rentré dans la chambre de madame .Elle était allongée sur le lit , une main pendante, une jambe également je voyais au bout de ses doigts des étoiles argentées
Monsieur se servait d'elle comme matelas et donnait de grands coups dans le lit comme s'il voulait faire un trou .Madame laissait faire ; pourtant ça devait lui faire un grand trou maintenant ! une fois je m'étais fait une piqure avec une aiguille , un tout petit trou , et ça m'avait fait mal , mais mal ?

Là monsieur avait une grosse aiguille et cousait madame .Je m'approchais , le même flic flac m'assourdissait . je m'approchais plus prés au risque de me faire écraser .Madame était ouverte , entre sa fourrure (plus longue que la mienne ,mais moins soyeuse ) je voyais un terrier , comme celui que mon papa avait creusé au grenier ;et de ce terrier coulait un peu de potage .C'était lui qui faisait ce bruit quand monsieur enfonçait son aiguille pour recoudre madame ; Il sentait bon , une goutte me tomba sur la patte , je la nettoyai Hummmmmmmm c'était bon , très bon ! meilleur que les potages de Fatima !!!

Là ce sont le mêmes flic flac , la même odeur .Chouette! cela me changera des miettes de pain rassis que je dois maintenant disputer aux pigeons . Je m'installe commodément et lèche avec gourmandise cette pluie , cette manne qui tombe de très haut .

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Cette lumière m'aveugle , je sens les jambes blanches et brunes se coller contre le mur , une odeur de caoutchouc............ Je vois la femme pivoter , s'appuyer contre la voiture .Elle est plus basse , maintenant je vois , elle a les pieds accrochés à la calandre , elle se secoue pour essayer de se sortir de ce mauvais pas . L'aiguille du monsieur la recoud de plus en plus vite pour fermer ce trou .Peine perdue!!!un deuxième un peu plus haut vient d'apparaitre , le monsieur se précipite pour le fermer .Rien à faire la dame est de plus en plus déchirée et le potage coule à pleine louche . Malheureusement ! je ne peux en profiter , je dois me réfugier dans le manteau pour éviter ces pieds qui s'agitent .

Je suis au chaud , il fait noir ,j'ai le ventre plein ,
je m'endort .Je suis réveillé par un mouvement .la dame (,non depuis que je l'ai gouté c'est devenu ma Dame ),"Ma Dame "dit aoh mon bas a filé et passant le museau au dessus de la poche je la vois retirer ses bas . je la préfère jambes nues ;elle doit être douce (comme ma cousine Delphinette) j'aimerais , oh non ! chouette elle n'a plus ni cette affreuse chose qui comprime la fourrure des femmes ni ces boites qui mettent en conserve l'endroit le plus doux .Une fois je m'étais aventuré tout près de madame , Mais javais failli me faire écraser. Je dois résister à la tentation et rester dans cette poche .

Un peu de froid , puis un nuage de bonnes odeurs , comme dans la cuisine de Fatima . Une voix " non ,madame restera en manteau , elle a pris froid " ,des clic clac , on descend .Ma Dame s'assoit , je sort le nez.. ces odeurs ? ces bruits , toutes ces jambes OUI!!! nous sommes dans un restaurant comme celui de ce rat nommé" Ratatouille "dont papa nous racontait une partie de l'histoire chaque soir avant de nous endormir

Des jambes , des dizaines de jambe! je suis fana des jambes surtout celles des femmes , précisons !!!uniquement celles des femmes .
L'hiver, elles surgissent de hauts souliers qui font les jambes si fines et les rendent si vulnérables ;si vulnérables qu'elles doivent s'accrocher au bras de l'homme ou de bottes qui leur donnent une allures de conquérante .
L'été c'est la vision de ces étoiles qu'elles accrochent au bout des pieds , cette odeur si particulière un fort mélange: d'odeur de rue , d'odeur de poussière qui se glissent entre les orteils, poussière qu'il est si doux de ramener le soir dans son nid de sueur ( nous nous amusions à deviner les rues que madame avait parcourues dans la journée en humant ses escarpins)

JE me glisse hors de ma poche ;

une première paire de jambes .Elles sortent d'une paire de bottes fauves , je grimpe. Les bottes , les bas , la jupe puis la muraille du collant je mord :il se déchire ;je pénètre , une bonne odeur m'entoure ,un peu celle de Ma Dame .J'avance ,je lèche , je me lèche les babines C'est curieux , cette femme est plus déchirée que madame( son homme n'a pas su utiliser son aiguille) , je flaire ; pourrais je aller plus loin ?je m'enhardis .Il fait noir c'est chaud et humide et cette odeur ! chouette l'odeur! J'ai dé é dans une flaque,un sursaut ! je me sens expulsé comme je l'ai été de mon potage préféré à la maison .

Une autre paire ,d'ici je vois les étoiles rouges de Ma Dame pénétrer dans la jambe de pantalon des 2 messieurs ;je ne me laisse pas distraire .Je monte , zut !elle a une jupe crayon ,hyper serrée ; impossible de franchir la barrière de ses cuisses , je renonce

Troisième paire ; escarpins , odeur ( tien ce n'est pas la même , un peu acre ) collant , muraille des bas ,brèche conquête, deuxième muraille :c'est blanc avec des trainées jaunes , odeur! coup de dents , passage , ouverture , POUAH!!!!!!!!! ça pue !!!! oh pardon maman m'a appris que c'était un gros mot et qu'il fallait dire" ça ne sent pas bon ! "J'ai déjà senti cette chose , je sais ! c'est l'odeur de la litière d'Attila lorsque Fatima a oublié de la changer .Je redescend !!!la femme va être surprise lorsque elle va se rendre compte que son collant et son slip ( si on peut appeler cette camisole un slip) ont été fendus

Quatrième paire :sandalette , quelques snif snif entre les orteils ,hummmmm !un collant ?une qui a la bonne idée de mettre des bas , ah donc pas de barrière .Un string , j'adore .......ça a l'air bien , je passe par derrière , 2 coup de dents c'est coupé ! la dame possède 2 bouts de tissus qui pendent .Je passe à droite , 2 coups de dents ,puis à gauche même punition ! Deux bouts de tissus gisent sur la chaise. La femme ne s'aperçoit de rien .J'ai compris : elle a la touffe humide, les lèvres gonflées , un filet rouge s'échappe de sa fente .Je connais cette odeur .Au début de l'automne, maman nous a amenés, mes frères et moi, à la cuisine .Sur la table il y avait une énorme souris avec de très longues oreilles fines et, coulant par terre ,ce liquide rouge .Maman nous expliqua que cette souris était un vague pareent qui s'appelait "lièvre" et que si nous voulions devenir forts et résistants, il fallait boire de ce liquide rouge chaque fois que nous avions la chance d'en trouver .Je suis un souriceau bien éduqué , aussi je me précipite pour boire ce jus rouge qui sali mes moustaches. C'est bon , c'est à la bonne température .l'odeur est un peu plus forte que celle du potage de Ma Dame ....mais j'aime les nourritures fortes qui tiennent au corps .Plus rien sur les bords !il me semble en sentir au fond du trou ?prudemment j'avance , je ne vois plus rien ,tout est noir J'avance la langue en avant ;il semble y avoir un filet que je suis .Je suis contre une muraille un peu plus haut : la source d'où coule doucement ce nectar .Je m'appuie et bois .... je bois jusqu'à épuisement de la source . Rassasié je ressort , je suis comme ivre !

Cinquième paire , escarpins , collant , muraille brèche , muraille coupure , surprise !!!il n'y a pas de trou , .A la place deux trucs de la taille d'une noisette , au milieu une espèce de poutre . Je monte dessus , bizarre!!!elle s'allonge , elle sent bizarre ...n'est pas l'odeur de madame mais celle de monsieur lorsqu'il s'enfermait dans la salle de bain .

Je perd l'équilibre , je suis par terre , j'en ai assez , je vois les étoiles de Ma Dame .
Je me précipite sur la chaise . OH nonnnnn ! ces hommes sont nuls !!!!!!!!!!!!!!son trou n'est pas encore fermé .Il est même plus déchiré qu'avant ! ils sont vraiment nuls .C'est une louche de potage qui s'échappe , je bois je bois .Je me retrouve à l'intérieur .Je suis exténué , je replie ma queue met mes pattes sous le museau et m'endort bien au chaud "
///////


Comme vous le savez , après le repas nous sommes tous allés nous coucher
.Je revenais de Montparnasse par la rue du Bac.Je sentis une présence , quelque chose glisser de la poche de mon entre jambes .Au même instant un homme se matérialisa ,je le reconnus, j'avais vu sa photo sur mon blog : Le traitre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! il s'était transformé en petite souris .

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX[

Au fait le mois de janvier s'est terminé sur le bilan suivant:
31 rencontres mais 36 bienheureue)s
25 mecs
5 couples
1 fille
Bisous

/SIZE]

11 commentaires
ENGLISH LESSON
Publié :18/1/2016 9h14
Dernière mise à jour :5/5/2017 13h08
12769 vues
Coucou

Comme tu le sais j'ai un petit faible pour le gode ceinture tant pour moi que pour mes canassons.....

Grâce à un article sur le site de LIBERATION :les400culs J'ai enrichi mon vocabulaire. Je te conseille de le fréquenter assidument; Agnes Giard est excellente J'ai amélioré mes connaissances en la matière.
Voici quelques copier-collers sur le sujet



Le chevillage (pegging, en anglais) est une pratique sexuelle durant laquelle une femme pénètre l’anus d’un homme à l’aide d’un gode ceinture. Cette appellation, qui vient d’apparaître, comble-t-elle… une lacune du français ?
En 2005, dans une «fantaisie littéraire» remplie de citations vraies et fausses («Le Siège de l’âme. Éloge de la sodomie»), Claude Guillon avait proposé qu’on nomme cette pratique «à l’imparfaite», affirmant l’avoir trouvée dans Le Dictionnaire de droit canonique de Raoul Naz (1965, tome VI : «La sodomie est dite imparfaite lorsqu’elle intervient entre deux personnes de sexes différents […]. Elle est gravement peccamineuse mais moins que la sodomie parfaite (entre personnes de même sexe)». Claude Guillon aurait volontiers souhaité que cette invention lexicale se répande. L’expression «mettre à l’imparfaite» ne s’est malheureusement jamais popularisée............

. Le mot anglais le plus courant est pegging. «En anglais, il y a l’embarras du choix. Le 24 mai 2001, dans un article consacré à la difficile question de la terminologie, le journaliste Dan Savage répertorie au moins 13 expressions pour dire «Je me suis fait sodomiser par une femme, à l’aide d’un accessoire».........

1/ Bitch-poking : «se faire fourrer par une salope» (le verbe to poke signifie à la fois «donner une petite tape amicale», l’équivalent du «coup de fil» ou du «clin d’œil» mais il renvoie aussi aux coups de rein plus brutaux)............................

2/ Strap-on sex : «sexe au gode ceinture» (strap-on signifie «harnais» et renvoie au strap-on dildoe, «gode monté sur un harnais», qu’on traduit en français «gode ceinture»;.......

3/ Doing SOS : «pratiquer le sexe au gode ceinture» (SOS est l’acronyme de strap-on sex);;;;;;

4/ Chick-dicking : «se faire pénétrer par une fille» (mot formé à partir de dick «queue» et chick «poule»).......

5/ Chick-banging : «se faire défoncer par une fille» (une autre version du gang-banging)???????

6/ Lass-fucking : «se faire baiser par une chérie» (le mot lass désigne une jolie jeune fille ou une petite copine, par allusion peut-être à Lassie)...........

7/ She-lunking : «se faire bourrer par une femme» (le mot lunk désigne un «bourrin» ou un bellâtre adepte de musculation).......

8/ Soafing : «se faire prendre le cul au gode ceinture» (verbe formé à partir de l’acronyme SOAF, Strap-On Ass Fucking)

9/ Womandriver : «laisser la femme conduire»........

10/ Strapping : «faire l’amour avec un harnais» .......

11/ Femboning : «se faire ramoner par une femme» (le mot bone, «os», désigne le pénis).........

12/ Womucking : «se faire baiser par une femme» (mot-valise formé à partir de woman et fucking)..........

13/ Shebang : «se faire défoncer par une femme» (une autre version du chick-banging)

En quête du néologisme idéal.............

Après avoir dressé cette liste, Dan Savage émet cependant une réserve : la plupart de ces expressions viennent du milieu lesbien, dit-il. Elles évoquent trop l’image de filles qui baisent d’autres filles avec un gode ceinture. Par ailleurs, elles sont vulgaires ou trop explicites. Il faut trouver une solution, enchaîne-t-il, appelant ses lecteurs au secours de la langue anglaise. Trois propositions retiennent son attention : bobbing, punting et pegging. Dan Savage demande aux lecteurs de choisir. Laquelle aura leur préférence ? Il en expose tout d’abord le sens...........

1/ Bobbing : «se faire prendre à l’envers par une femme». Le verbe bobbing est formé à partir de l’acronyme BOB, qui désigne les Bend over boyfriends («petits copains qui se penchent»). .........

2/ Punting : «se faire botter par une femme» (verbe emprunté au vocabulaire du football et qui désigne le fait de donner un coup dans le ballon pour l’éloigner du but)...........

3/ Pegging : littéralement «se faire cheviller par une femme» (verbe formé à partir du mot peg qui signifie «cheville», mais aussi «piquet», «fiche», «patère» ou «clou». Le verbe to peg, quant à lui, signifie : «cheviller», «enfoncer» ou «planter»).
..........
Et le grand vainqueur…
.… pegging remporte la victoire/SIZE]


[SIZE 5]Je dois t'avouer 2 choses:
Malgrés ma fréquentation assidue des anglophones je n'en connaissais pas la moitié
et
j'ai un petit faible pour "to fembone"
bisous[
PS j'ai ressorti une série de photos où c'est moi qui "fembone"
/COLOR]




37 commentaires
LE DRAGON ROUGE & SCORE SAMEDI 9 JANVIER 2016
Publié :11/1/2016 2h45
Dernière mise à jour :29/1/2017 12h19
13586 vues
Je suis là auprès de mes 2 machine : la professionnelle et la personnelle
. Je reviens d'un 7 à 9 . Chaussée ,mais nue ( je suis toujours nue chez moi et chaussée ) .Je divague .Je suis rentrée à la maison pour pouvoir travailler tranquillement ; les scientifiques sont de grands enfants , il signent n'importe quoi et après c'est à nous de leur sauver la mise . cette histoire de brevet m'ennuie , je ne vois pas je ne la sens pas , sais tu que le droit c'est très sensuel . Tu peux frôler l'orgasme quand tu trouves la solution et....cela m'arrive souvent ;il parait que je suis bonne.. Je glisse un doigt dans ma fente et le porte à mes lèvres , au moins ça c'est du vrai .

J'ai sali la chaise , Borno va encore râler .Bah quelques caresses bien placées et ce sera passé . Borno vient du Kosovo où il a laissé ses attributs .Nous l'avions récupéré , Anne Charlotte l'avait recousu avec les moyens du bord oh ce n'était pas de la haute couture ,mais ça lui a sauvé la peau . Depuis ,il nous est très attaché à toutes les 6 et nous avons pu le ramener en France
Au mariage d'Anne Charlotte,j'en ai hérité.Il est presque tout pour moi : nounou , garde du corps , majordome ; garde folles . De plus , grâce à lui j'ai perfectionné la panoplie des techniques du gode ceinture .Il est content de sa condition :il n'a rien perdu de sa force ni de sa gnaque ;il a simplement les fesses plus rondes ( à propos savais tu que les habitants de cette région fournissaient au Sultan la majeure parti de ses terribles Janissaire mais aussi de ses eunuques ).
Il multiplie ses orgasme ;maintenant ils sont internes et indépendants de ses giclées ;quand , je le prends , son bout durcit et tressaute ; à chaque tressautement il jouit et il ne s'épuise pas

.Je reviens de la salle de bain , j'avais le clito rouge .

Ce matin , je suis arrivée à mon rendez vous , tennis , jean, gros pull blanc ;je testais un nouveau rouge . Arrivée , bisous -bisous blocage contre le mur . Zut! mon rouge bave , j'ai les bouts qui essaient de passer entre les mailles du pull c'est doux la laine , dommage ! il me l'enlève !!Manœuvre déloyale !j'ouvre sa robe de chambre et dégage 2 belles boules et un bout dans une fourrure noire . Le bout se met à durcir ....Je m agenouille , et du bout de la langue sans les lèvre je fais le tour du propriétaire .

Zut ! ce rouge ne vaut rien je viens d'y mettre les lèvres et il devient tout rouge . Je l'essuie contre le mur , tiens !En voici un drôle de pinceau ! ; je trace un :
" j "
Je recharge le stylo ,je trace un
" a "
recommençons ,apparait un
" i "
II faiblit : 2 doigts dans l'anus lui rendent sa rigidité
De doigt en lèvres
ces mots apparaissent sur le mur ((entre temps j'ai épuisé mon tube de rouge)

"j'aime ta foutritude"

Il a compris et d'une giclée met le point final à cette phrase qui passera à la postérité bon jusque à ce qu'il repeigne son mur .

oh !Non............son bout est tout flasque ,je m'accroche à ses boules le pénètre d'un doigt gentillet ...ça y est il revient .Son bout est rouge , tout rouge avec une étoile blanche au bout .Il accroche mon jean , le descend
.........
Le dragon rouge explore toutes mes cavernes ,toutes les cavernes de Joséphine

Voilà pourquoi , madame , votre fille a le clitoris tout rouge ( le mignon clitoris que vous lui avait légué )
voilà pourquoi je suis toute dolente .............

Bon !Passons au rapport
Première semaine de l'année
:9 mecs dont 2 imprévus.
En juin j'avais tiré un Lyonnais ,impossible pour lui de se libérer de sa gentilles femmes et de ses mignons rejetons. Finalement ,nous avons décidé de couper la poire en 2 et de nous voir sur l'autoroute à mi chemin Il y avait un certain temps que je n'avais pas utilisé les toilettes publiques cela s'est amélioré , elles étaient chauffées ...tu te rend compte.
Seul bémol ,le monsieur était bruyant et quand il est sorti ,deux autres sont rentrés les imprévus c'étaient eux

BISOUS


132 commentaires
VOYAGE A ANGERS
Publié :1/1/2016 15h17
Dernière mise à jour :23/11/2016 10h47
13334 vues
COUCOU
J'AI RETROUVE CE RÉCIT D’EXPÉRIENCE QUI DATE DU TEMPS OU JE CHASSAIS EN COMPAGNIE
450 messages
29/11/2010 16h01

Dernière Consultation:
10/12/2010 14h07

551/Voyage à Angers ;le score au 28 novembre SUITE
coucou
D'abord le score.
Le SCORE
Moi Joséphine: 780
Anne Charlotte : 747
Marie Noelle : 762
Lise : 745
Anne Sophie : 780
Belinda : 778
Anne Sophie ,la Bruxelloise a décidé de nous laisser sur place moi et ma chatte Bélinda et son clito (si tu ne comprends pas regarde l'album mes concurrente .Elle a décidé de faire un jeu du foulard dans son appart (les bois sont froids en cette saison .)Il parait que les Belges ne jouent pas à la belote et elle ne veut pas mêler la communauté française à ses ébats ( elle a une réputation à sauvegarder et dans ce milieu tout le monde se connait .

Quant à moi ?


J'avais décidé de laisser reposer , laisser reposer ?mais quoi au juste ? ma fente qui se prend pour le gouffre de Padirac , mes lèvres qui se distendent pour ressembler aux oreilles des femmes girafes , mon clito qui jalouse celui de Bélinda et ne peut plus rentre sous son capuchon , mon trou qui avale l'air comme un poisson jeté sur le sable , mes seins qui se jalousent car le droit est devenu plus long que le gauche qui lui a une plus belle aréole , ma langue qui passe son temps à poindre entre mes lèvre espérant je ne sais quoi .
Bref !il fallait lever le pied ! D'où ma séance de froti frotta , séance qui a complètement dé é ( dérapage incontrôlé au début ! mais que j'ai transformé en long et merveilleux patinage ..... Sauf , sauf que cette semaine j'étais tout endolorie .

J'avais à faire à Angers et j'avais décidé d'y voir un tiré qui ne pouvant se rendre à Paris s'impatientait de ne pas avoir perçu son billet gagnant .

Je pris le train de 17H55 et m'installai dans un duo . Je prend toujours cette place .
je m'assoie , replie la tablette . Le monsieur en face , lève les yeux de son micro ,son regard s'arrête au niveau du nombril. ose remonter ; je sourie; légèrement distante et croise les jambes . Le feulement des bas l'attire vers mes cuisses , gêné il replonge vers son écran . Difficile de se concentrer ! il lève les yeux et s'arrête à la lisière de ma jupe ;je suis en tenue de travail Ce jour là j'avais un tailleur M;;;x Mxxxa classique : coupe droite etc etc Rien de très affriolant ! quoique ?un petit glissement sur le siège oblige mine de rien ,la jupe à remonter sur les cuisses et libère un soupçon de jarretelle ...
eh oui !
Les yeux du monsieur ont du mal , ce fichu rapport n'avance pas , les chiffres se brouillent ! va t il écrire un leste poème au milieu de son analyse ,?? qui sait? ,

D'autant que je viens de m'excuser ! par inadvertance j'ai frôlé de mon pied déchaussé sa jambe ( dés que je se suis en voyage je laisse les chaussures sur la moquette et l'été je conduit toujours pieds nus )Je sourie et en profite pour décroiser mes jambes .L'espace d'un instant , ce monsieur doute que j'ai une culotte .Bien sur que cette"exécutive woman " a une culotte autrement le monde serait sans dessus dessous !!!!

Le monsieur , l'autre , celui qui est dans la diagonale du quatro ne se pose plus la question ;Il voit un pied , , des ongles qui brillent sous le bas ,une ligne de jambe qui va se perdre dans un bord de dentelle ,une tache blanche .Tout à l'heure.....en se penchant pour enlever une poussière de sa chaussure , il a cru apercevoir un soupçon de toison noire ;ça il n'en est pas sur .
Il ne comprend pas que l'autre imbécile rate une occasion pareille et n'engage pas la conversation avec la dame il apprécie son parfum mais ne saurais le nommer tiens ça c'est une bonne entrée en matière
" je dois faire un cadeau à ma sœur et etc,etc .....
" pas si terrible que ça ...Et ce pantalon qui se remplit ;
la dame s'est endormie ,elle a appuyé la tête contre la vitre Au repos son chemisier s'ouvre légèrement et se tend , les mamelons font de petites pointes blanches ; une jambe s'allonge la jupe se relève d'un nouveau cran " Mais pourquoi ??? pourquoi ?,ne suis je pas en face "??se dit il.

La dame se lève , replie les jambes tire sur sa jupe d'un air gêné et se dirige vers les toilettes .
Ses 15 ans sont loin ! pourtant il la suit
elle se retourne , fronce les sourcils, glisse sur le visage , a l'air d'apprécier le rasage de près (elle ne doit pas aimer les piquants ) marque un temps d'arrêt sur la taille .ses yeux ont souri , sa bouche a souri ses lèvres se sont entre ouvertes sur des dents blanches et une langue charnue .Elle se retourne et entre aux toilettes .
Pas de clic , elle a laissé la porte ouverte .Il a à nouveau 15 ans ,il pousse la porte et là ...là les vibrations du train ,les gens qui maugréent contre ces toilettes indisponibles décuplent le plaisir .

Je reviens à ma place seule ,il est allé prendre un café ;Le monsieur en face de moi a l'ait tout dépité et oui mon mignon ! il faut savoir se décider ; maintenant nous avons dépassé LE Mans et c'est trop tard!!!!!!!!!

Le train arrive il m'a dit que nous irions directement au restaurant aussi dois je me changer dans les toilettes . J'enlève ma jupe , me débarrasse du chemisier et du soutien gorge et enfile une robe bustier vert bouteille . J'ai froid . J'échange mes escarpins contres des sandalettes découvertes ? J'ai tapé fort et ai pris du 9 ( pas du 9 mlm , idiot!! du 9 cm ! je ne suis pas "Clint" mais une gentille femme perchée sur des talons aiguille)

Un nuage de Txxxxxxxe , , d'un doigt précautionneux je récupère un peu du jus dans ma fente et me tamponne le derrière des oreilles Et voilà ..

Il est là ; comme prévu il a mis les Exxxs " devant lui ;je m'avance ? mon manteau s'entrouvre légèrement à chaque pas . Les hommes me suivent du regard . Oui, il faut dire que je suis la seule femme en robe de cocktail dans ce hall de gare .Je suis devant lui . Il me prend le bras et nous sortons
////
Les travaux du tramway rendent les abords difficiles ; il n'a pu se garer à proximité .Bien sur , il me prend la valise . Comme le sol est défoncé et que j'oscille sur mes talons ,je dois m'accrocher à son bras .Je serre ;mon sein sent sa chaleur , je penche la tête et me serre . j'aime son parfum qui commence à m'entourer .Je suis bien , tellement bien que je ne fais pas attention au vent qui ouvre et referme mon manteau .Mes jambes sont longues et ma robe reste invisible , les gens nous croisent et à leur regard je comprend qu'ils se demandent si je porte quelque chose sous le manteau . Nous rejoignons la voiture , il m'avait prévenu :une ancienne anglaise décapotable d'origine donc avec la conduite à droite ; c'est vrai qu'elle est belle ! décapotée noire avec les sièges rouges .Je m'assoie comme on me l'a appris perpendiculaire au siège , jambes serrées , je pivote ce qui évite d'ouvrir les cuisses .En ce qui concerne ce type d'ouverture ,je le réserve pour plus tard .Nous partons , il frôle à peine ma cuisse quand il passe les vitesses :juste ce qu'il faut ; il sait y faire !attentionné sans être lourd!
Quelques gouttes de pluie il met la capote

un couinement ,la voiture s'arrête il a juste le temps de la garer
Le coup de la panne ????je ne m'y attendait pas !!!!!!!!
Rien à faire ,il téléphone à un quelconque garagiste et au restaurant pour dire que nous serons en retard (on mange tôt en province et on attend .Nous sommes gênés ,j'aime beaucoup les séances en plein air :ça me dope! mais là vraiment nous sommes dans une vitrine ;pire qu'à Anvers .
Je sens sa main remonter le long de la cuisse l'entourer , se glisser prudemment vers ma touffe .Je vois son sourire lorsqu'il sent qu'elle est humide ; son air étonné lorsque ,ayant passé sa main sous son nez ,il perçoit deux odeurs mêlées dont l'une lui rappelle ses plaisir solitaires ?Je lui caresse la nuque. Franchement de quoi avons nous l'air ? Devant nous je vois une zone sombre .
Il faut que dire que dans les quartiers centraux d'Angers ,il y a une particularité.Il existe des impasses privées qui desservent plusieurs garages quelquefois une vingtaine .Ces impasses ne sont pas éclairées et les garages restent assez souvent ouverts ; j'avais repéré ça lors d'un précédent voyage
J'avoue que j'avais un peu fantasmé la dessus d'autant que les coins sombres et publics m'ont toujours inspirée .
En plus ,il commençait vraiment à pleuvoir .Je lui indique du regard , il comprend tout de suite ; nous voilà partis à la recherche d'un sympathique garage .Nous en trouvons un ouvert ,nous nous dirigeons vers le fond .Je m'appuie contre le mur et l'enlace ; Je sens ses mains me passer dans le dos , la fermeture de la robe s'ouvre ;elle n'est plus retenue que par mes seins .Un mouvement ,un bruissement et elle gît là à mes pieds .Je la rejette ,
elle ne me servira à rien Cette fois c'est vrai ! je suis nue sous mon manteau.
Enfin nue sous mon manteau ! pas longtemps car il me l'enlève comme si j'étais une pauvre lapine à qui on lève sa peau ??
Je ne sais pas si tu as bien compris que tout ceci se passe dans le noir le plus profond .Je suis quasiment nue seulement vêtue de ma paire de bas et chaussée de mes sandales qui me font onduler.Je ne vois pas sa main qui me caresse le clitoris ni celle qui à travers mes cuisses essaie de visiter mon trou .Je sens son parfum , ma bouche essaie de prendre le dessus , sauf qu'il est fort et que sa langue se promène en moi comme si elle y avait toujours habité . Un coup sec ,il a pénètre , je lève la cuisse gauche , il me la porte et me l'écarte .Rien à dire c'est agréable !!!!!!!!

D'un seul coup je suis aveuglée ,plein phare ;le propriétaire du garage vient de rentrer phares allumés .Je ne vois rien Mon ami surpris ne me lâche pas , simplement en homme valeureux §§§(où ça va se nicher l'honneur des hommes ?)il se retourne pour faire face au danger .Sauf que ce faisant il expose mon dos à la voiture . Je sens une pression .Dangereux !!!le conducteur a décidé de s"'amuser et nous coince conte le mur ;Du coup , je me retrouve avec une épée (non pas dans les reins mais dans ma fente et il ne dégonfle pas .Impossible à sortir .
Je suis renversée sur le dos contre le capot d'une mXXXXXXe ( à priori ) Je ne sais pas si ça l'excite mais il redouble de coup dans ma petite fente Je tourne la tête et aperçoit une ombre penchée en avant .Son doigt fait un mouvement circulaire , la voiture démarre et recule d'un poil . L'ami me retourne , maintenant ,il s'est installé dans mon trou , j'ai la chatte écrasée contre le capot et à grand coup de queue il me remonte Maintenant j'ai la poitrine écrasée contre la vitre .Mes seins aplatis hypnotisent le brave Monsieur ;Non !!!il a mis les essuies glaces ...
Mes tétons sont fouettés en mesure ! clic,clac clac clic ils font ! Le monsieur a chaud ! je le vois descendre son pantalon , l'enlever et sortir de la voiture Il me prend la main caressent les seins , embrassent mes pauvres mamelons qu'il a excités auparavant et prend ses aise dans ma fente .Au début ...c'est pas terrible !ils ne trouvent pas leur rythme et puis ça arrive d'un seul coup .Ma paroi interne est serrée entre leur deux bout , mon point g se fait simultanément percuté par devant et par derrière Je me met à soupirer Et je leur fournie tout le jus qu'ils veulent ...
Et puis ça s'arrête
j'essaie de récupérer ma robe , rien !! maculée ! , ;je me contente du manteau . Les hommes conviennent de se rendre au restaurant . Je leur montre que je suis nue sous mon manteau Oh ce n'est pas un problème !on dira que tu as froid et tu le garderas .J'accepte ,que puis je faire d'autre . On prend la mXXXXXe et on va dans le restaurant: le L.. près du château .Pendant le trajet je vois que mon bas a filé , mes rechanges sont restées dans ma valise .Je n'ai qu'une solution !les enlever .
Alors là c'est pour le coup que je suis à poil ? mes petits doigts de pied sont heureux d'être libre mais le sont moins et déchantent lorsqu'ils s'aperçoivent qu'il fait froid et que c'est mouillé
Nous arrivons, La dame du vestiaire fixe mes orteils ;on lui explique que j'ai froid et que je dois garder mon manteau .Dans ce restaurant la salle est dans une cave. Dans la descente , je sens l'odeur de la terre mouillée après la pluie ;Non !!je délire c'est celle de ma chatte toute excitée à l'idée des regards qui vont essayer de pénétrer jusque à elle .D'ailleurs ça commence!un jeune blanc bec qui monte essaie de répondre à la question que se posent tous les mecs : culotte ou pas culotte ???????????????????????????????
Plus le repas avançait ,plus je les aidais à répondre à la question malgré les regards torves de ces dames .Non !soyons juste une me souriait! et avait l'air de beaucoup s'amuser
.
Le repas fini , nous nous sommes séparés , trop épuisés pour envisager autre chose

Bisous[
NOTE DE LA RÉDACTRICEE POST QUI EST POURTANT ANCIEN EST ACTUELLEMENT REJETÉ PAR LE CONTRÔLE DE BIENSÉANCE
ET CE A PLUSIEURS REPRISE
CETTE FOIS CI J 'AI MIS DES X A LA PLACE DES NOMS DE MARQUES PENSANT QUE CA AVAIT ÉTÉ ASSIMILE A DE LA PUBLICITÉ

/COLOR]

21 commentaires
LES TRAVAILLEURS DU FOND(texte complet)
Publié :21/12/2015 11h02
Dernière mise à jour :12/3/2016 13h39
15406 vues
Il y avait;
il y  avait un palmier peint sur le mur de droite de cette nauséeuse boite
Il y avait ;
 Il y avait quelque chose qui espérait être pris pour un dance floor
Il y avait;
accrochée  à la barre  une fille ,ongle courts et rouges,mèche noire
Il y avait;
Il y avait quelques tonneaux de bière en guise de siège,,vestiges de l'ex Union Soviétique quelques caisses siglées de la faucille et du marteau pour toutes  tables
Il y avait
Il y avait des hommes  et quelques femmes qui n'avaient rien d'entrainantes devant leur verre de bière et leur gobelet de vodka
Il y avait;
Il y avait accrochées au plafond des maquettes de pétrolier et autres navires
Il y avait
Il y avait épinglées derrière le comptoir des photos jaunies d'homme en colère , d'hommes  à genoux avec un énorme moustachu et un autre en tunique  blanche
J'y étais.......
J'avais poussé la porte attirée par les chants dont des bouffées traversaient la rue
La soirée tirait à sa fin ,sous ces latitudes les jours d'été sont long,
 J  avais erré dans des rues ruinées loin de la..Place Długi Targ........,j'avais arpenté friches industrielles coincées entre des panneaux pour "résidence de standing" ( tu parles!) et bassins à flot moirés de gaz- oil et maintenant j'étais là et lasse , un tantinet désespérée et
 tu sais qu'il m'en faut beaucoup
Bref !j'avais le moral au ras de mes sandalettes  d'autant que j'avais du me contenter d'une seule fellation pour tout déjeuner. Affamée,,excédée  j'étais.Aussi quand entrant dans cette boite poisseuse et enfumée qui puait la testostérone et plein d'autres chose je vis cette masse d'hommes et de femmes je sus que ma nuit rachèterait mon après-midi. J'avais une robe plissée à fleur,( rouge sur fond blanc) une dos nu ,pas de C string ce jour là et..pas de sous-tif non plus ma robe étant une robe bustier Je m'approchai du bar  et en anglais commandai une bière et un verre de vodka  ,avec  beaucoup d'appréhension pour la vodka;

pas de réponse

Je me tournai vers la salle : visages fermés

SUITE

Aïe!  ma petite Joséphine tu vas devoir travailler dur! mais qui est en cause ?
l'emploi de l'anglais ou ma personne?
Je rassemblais mes souvenirs de russe et repassa commande ;là pas de sourire mais j'obtins mes 2 verres ;C'est  probablement ce que l'on appelle la solidarité slave
La vodka dans la gauche, la bière à droite ( n'y vois aucune allusion politique , la bière était un vrai demi et je préférais la tenir de la main droite  pour le cas ou j'aurais besoin d'une matraque) La salle m'était hostile. Je le sentais , je les sentais  en train de me détailler, de me jauger telle qu'une tranche de viande Oh je connais ces regards de frustrés hésitant entre:
" c'est une insulte à notre sainteté et
 je me ferais bien cette putain" ,

.......................................................Je commençais à me crisper sur mon verre ......
.Cool ! ,Cool!! Joséphine. Plus ils sont frustrés meilleurs ils se révèlent et les groupes ne m'ont jamais fait peur
 J'en garderais peut être quelques cicatrices mais beaucoup d'entre eux en sortiraient allégés,  même pas bons à faire des moines!.
Doucement je bois ma bière , tiens le verre de vodka est fêlé ;cela  me donne une idée . Je lève mon verre bien haut, je balaie la salle du regard en insistant bien sur les femmes qui dans ces circonstances sont les plus dangereuses .
En russe, je trinque à l’amitié franco-polonaise et le verre toujours  bien haut , les épaules bien rejetées en arrière un léger sourire sur mes lèvres (celles du haut car j'avoue que celles du bas sont un peu sèches)......
j'écrase le verre entre mes doigts , bien sur ça saigne mais ils laissent échapper un espèce de Ohhhhhhh …...................................J'ai gagné!
Du moins la première manche.laissant une trace sanglante dans la sciure qui recouvre le plancher, j'avance sur la fille accrochée à sa barre; de la gauche je prend appui sur la barre et lui renverse mon demi dessus.En espéranto et en clair cela signifie » pousses toi que je m'y mette » .je jette ma pinte dans la sciure , attrape des deux mains la barre et me cambre . La fille est furieuse (remarques , je la comprend mais ne compatis pas pour autant) elle qui se prenait pour la reine de la soirée vient de se faire virer comme une serpillère juste bonne à essuyer les taches de cambouis dans l'entre deux de ces messieurs
.J'ai la tête rejetée , les seins qui sortent du bustier et la robe qui bien sur remonte; ça en est trop pour cette pimbêche . .Au lieu de me rabattre la robe et de m'aider à remiser mes seins …..elle me fourre sa gauche dans ma fente qui entre en concurrence avec ma main vu que les doigts de la demoiselle sont ornés de bagues qui m'écorchent mes adorables petites lèvres . Cambrée comme je suis, en déséquilibre , je ne peux réagir et je suis obligée de souffrir ces privautés. En matière de privauté ,elle s'y connait la métallo( j'apprendrais plus tard qu'elle a commencé comme mineur de fond comme la plupart de ses copains copines) Comme disent les réacs de chez nous pour définir les « vilains partageux « » ce qui est à moi est à moi ce qui est à toi on en discute" ) …...ma chatte jouet et sécrète un suc odorant .Je commence à voir au dessus de moi des visages plus ou moins rasés ou plus ou moins plâtrés selon le sexe du propriétaire mais toujours fortement intéressés par le glougloutements émis et le ressac de mes lèvres autour de ce roc que constitue mon clito 

Je t'ai dit que ma robe dans cette position n'avait plus de bustier que le nom; à sa décharge il faut dire que 2 mecs aux mains calleuses ,aux ongles noir ont décidé de joindre mes tétons aux clavicules .Les pauvres s'étirent en vain , sortent de leur coquille cela ne suffit pas je vois ces mains les allonger , les balafrer de traces noires qui sentent la poussière d'acier ..Je vois le sang affluer à l'emplacement des doigts .Une des femelles s'approche et serrant les dents entreprend de m'en remettre un dans le droit chemin,peine perdue ses compagnons emportent le morceau et je me retrouve encore une fois seins retourné.

Crois moi si tu veux ; je ne sais plus quoi faire... accrochée des 2 mains à la barre, tête et seins à la renverse ,abricot fendu et dénoyauté …..je me suis rarement trouvée dans une situation aussi critique

La force d'inertie ,tu connais? Bien que cela ne me ressemble guère je n'ai que cette défense, je lâche la barre et m'écroule sur le sol.Ils me lâchent …..........ouf !

mais
oui ; mais maintenant je suis sur le dos à leur pieds . Très amusants doivent ils penser?..
Je vois une jambe variqueuse se faufiler dans la ceinture de ma robe qui déjà n'avait de robe que le nom
Au dessus de moi il y avait dorénavant :
Il y avait
une boule gauche orpheline qui faisait ce qu'elle pouvait pour rendre présentable son propriétaire
Il y avait
Un phimosis qui empêchait le monsieur de s'élargir et transformait ce gland en têtard vibrionnant
Il y avait
une balafrée , probable souvenir d'un câlin avec une canidé
Il y avait
une goyave droite et une noisette gauche noyées dans un plaid grisâtre
Il y avait
un magnifique prolapsus qui faisait d'énormes boules et un truc si minuscule que n'importe quelle femelle aurait eu honte de l'avoir comme clito
Il y avait
des rondelles si hirsutes que des tresses s'étaient formées
Il y avait
des fentes qui coulaient pire qu'une chasse d'eau réparée par un plombier polonais
Il y avait
des ongles rouges ,qui modernes sémaphores ,disparaissaient, apparaissaient dans fentes et rondelles
Il y avait
des poils gris ,des poils noirs et des blonds mais toujours englués dans une gangue de sucs desséchés
Il y avait
des mains frictionnant de pauvres gaules qui craignaient de rentrer bredouilles

Un mot

Un seul mot que je ne comprend pas ,trop différent du russes .

Un groupe se forme à gauche, un autre à droite . Celui de droite me saisie par les chevilles et les poignets.J'ai la tête à la renverse , bras et jambes étirés, mon adorable postérieur fait des trainées dans la sciure ,pire que le pendule de Foucault.Il faut que dire que ces mecs ont entrepris de me balancer.A chaque poussée je prend un peu plus d'élan et m'élève. Les garces regardent très intéressées . .Aouffffffffff ils m'ont lâchée , je décris une parablle et décolle ,je n'ai pas le temps de retomber une demi douzaine de mains se saisissent de mes membres à nouveau des mouvements de pendule,la tête me tourne. Ils lâchent , je pars , les autres me rattrapent , mouvement de pendule et je continue à jouer au balancier.A droite ,à gauche ,à droite ,à gauche...tu parles d'une alternance. La sciure me colle au derrière , poignets et chevilles me font mal . C'était trop beau pour durer...l'équipe de droite rate ma réception et je m'écroule à leurs pieds.
Grandes frappes dans le dos pour l'équipe de gauche, grand sourire chez les consœurs Mais pourquoi les types de droite se déculottent ils? Ils m'entourent ,le pantalon aux chevilles Bon !d'accord ! je ne vais pas te décrire à nouveau l'agréable spectacle offert par ces boules et bambous. .Les dames se lèchent les doigts, prennent appui sur le dos de ces messieurs et à l'unisson les fistent Elles sont très consciencieuses et endurantes Cela dure ,maintenant tous les bambous frôlent les nombrils et les boules sont remontées;je jouis de ce point de vue
Malheureusement ces messieurs n'avaient rien prévu et des paquets de matière s'écrasent ,passe encore qu'ils tombent dans la sciure mais sur moi cela dénote un manque de respect total envers ma personne si classieuse. Je proteste, en russe ,et je la ferme ;un paquet ayant atterri à la commissure droite de mes lèvres et à moitié bouché la narine. Je ferme bouche et yeux et attends que ça passe .Un claquement , le cercle se disloque. Je me sens ressaisie par les extrémités et je retrouve ma fonction ballonesque .
Je ne regarderai plus jamais un match de rugby de la même façon..............................................................................................................................................
Le score final s'est établi à 5/2 au profit de l'équipe de droite qui une fois bien enfouillée par ces garces a fait des miracles Une odeur qui me rappelait celle du seul camps des »guides » que j'ai fait flottait dans l'air. Ah comme j'aurais aimé m’enivrer de mon « Tocade » mais ce n'était ni le lieu ni l'instant.

Le nez dans la sciure ,bras et jambes en X je reprenais tranquillement mon souffle surveillant du coin de l ' oeuil ces messieurs,dames qui accoudés au bar m'observaient . Je me faisais l'effet d'une petite souris coite sous le regard du matou sauf que je n'étais pas tétanisée par la peur, non pas apeurée, simplement curieuse .

Tiens , tiens!! ils renversent deux des tonneaux de bière qui servaient de sièges ,les posent cote à cote Ils me saisissent et me dispose par dessus. J'ai la tête pendante , la poitrine plus ou moins prise entre les deux tonneaux et les membres écartés de part et d'autre.Il n'y a d'ailleurs pas que mes membres qui sont écartés …. tu imagines bien que dans cette position fente et trou commencent à béer.;Les garces qui n'ont jamais épilé leur trou et rarement leur aisselles sont en admiration devant la roseur de mon sphincter et y mettent des doigts qui n'ont rien de précautionneux.Je ne veux pas les décevoir, je pousse légèrement et obtiens un très légers prolapsus
...........................................................alors là c'est du délire , elles jouent collectif, écartent ,bavent , forent ,mais ne remontent rien car contrairement à leur mecs ,moi ! je nettoie avant de sortir. Des vagues orgasmiques me submergent j'en ondule du postérieur , hoquète des fondements , les seins – oui les miens - essaient de s'introduire entre les tonneaux et heureusement n'y arrivent pas ce qui leur permet de ne pas finir en sole meunière. J'ai pris appui sur mes jambes et mon fondement s’élève à la bonne hauteur pour ces messieurs qui d'un geste excédé chassent leur femelles comme on chasse les mouches d'un pot de miel J'ai d'ailleurs tout d'un pot ,non pas d'un pot de miel mais d'un pot de confiture de vieux garçon ! espérons qu'il ne vienne pas à l'idée d'un de ces excités de me remplir de vodka avec quelques achards comme mise en bouche. Non ils restent dans le classique et moi je confonds tonneaux et petits nuages roses;il faut dire que comme ils pilonnent quasiment à la verticale les poussées arrivent directement sur mon »G » quelque ait été la porte empruntée
J'ai été frappée d'une sorte d'amnésie qui n'avait rien de traumatique.....................Difficile de te faire une description précise , Je me souviens que la disposition des tonneaux a été changée et que j'ai terminé à califourchon sur l'un d'entre eux
Je virevoltais de de droite et de gauche pour la plus grande joie de mon clito qui luisait de ces frictions et se demandait s'il n'allait pas finir fendue comme une vieille pine.Quant au reste..........................................;;eh bien le reste se dilatait espérant en absorber toujours plus

Bon camarades , ils essayèrent de rendre des visites conjointes; pas terrible.......ils dérapaient et ne tenaient pas leur position . C 'est alors qu'une des garces eu une idée de génie Ah ces Polonaises!J 'ai découvert quelques chose de nouveau comme quoi à 35 ans et 2 décennies à explorer les recoins de ma sexualité j'ai gardé intacte ma capacité d’émerveillement....

De la main droite ,elle prit la hampe d'un de ses compagnons et et introduisit le tout dans ma fente;Tu es en train de penser «  rien d'extraordinaire,si c'est ça la grande découverte de Joséphine sa réputation est surfaite » »
Non …...car elle se mit à branler son mec dans mon intérieur et ça je ne l'avais expérimente ........................ni même eu l'idée et pire encore jamais entendu ,lu ou vu...L'extase absolue ...la chaleur du sperme mêlée à celle du frottement j'étais devenus l'allumette frottée et m'enflammais d'un désir fou que rien , absolument rien ,ne pouvait plus satisfaire.....J'étais tout à la fois le désir et sa satisfaction , la soif et l'ivresse j'étais la quintessence de la Femme. Une fois la méthode découverte ils ,elles y vinrent tous.

Cinq heures sonnèrent , ils se regardèrent, jetèrent un regard à leur montre et...........................................................................................................................................................................disparurent .
Pourquoi ? Je suppose qu'ils travaillaient par rotation et qu'ils devaient rejoindre l'équipe de jour (la productivité n'a pas du être terrible ce jour là) Moi, j'étais tremblante ,écroulée dans ma sciure, une vraie Parkinsonienne !
Les tenanciers me saisirent par les poignets et littéralement me jetèrent à la rue...bon ! j'exagère,ils ne me jetèrent pas,ils me déposèrent sur le pas de la porte Par contre ce qu'ils jetèrent ce fût ma robe et comble de la perversion ils me la logèrent dans un arbre .Le soleil était bien levé mais encore froid, j'étais nue, Assise, les bras autour des genoux je regardais ma robe se balancer à un petit trois mètre dans les frondaisons .Si les flics me ramassaient j'étais bonne pour le scandale ,tu me vois demander l'aide du consulat dans cette tenue ;il fallait que je me débrouille toute seule !
Je m'approchai de l'arbre , ma robe me narguait , je la regardais avec la concupiscence renard qui regardait le corbeau. Les premières branches étaient hautes je tentai ma chance , sans résultat autre que de faire sautiller mes seins ; pas désagréable mais totalement hors de propos. Au lycée j'étais très bonne au mat ; mes chères copines jalouses de la façon dont j'enroulais le mat et de la vitesse à laquelle je le grimpais m'avaient d'ailleurs surnommée "Joséphine la goulue." A la réflexion, ce n'était probablement pas pour cette raison; à l'époque j'étais trop innocente pour y voir malice . Peux importe je me place face au tronc , y enroule ma jambe droite , l'enserre des bras et essaie de m’élever, rien n'y fait .Le tronc trop large m'empêcha d'assurer ma prise et je restai pitée au pied de l'arbre, contemplant ma robe ,pourvu que personne passe.!
La porte du claque claqua ; le couple de tenancier s'approcha, le monsieur sourit, la dame grimaça. Le monsieur croisa les mains,je compris qu'il me proposait une courte échelle , pas si horrible que ça le polonais !! J'en profitai et il me hissa . C'était un vrai couple de Thénardier, sa femelle en profita pour fourrer ses mains dans mes orifices et elle ,contrairement à moi, n'avait pas les poignets fins Dans ces cas là je laisse ma nature généreuse prendre le dessus et je prend mon pied …..c'est ce qui se passa. Le Monsieur protesta il voulait bien que les dames s'amusent mais il en avait marre de faire le porteur .Je saisis une branche et me hissa . Les deux renards étaient toujours au pied de l'arbre .Méfiance,méfiance j'enfilai ma robe avant de descendre

Au bout de la rue j’aperçus un bassin à flot et un ponton , je me déshabillai, fis quelques brasses et ressortis .Les plaques de mazout miroitaient sur ma peau;,

Pour la première fois depuis longtemps je me sentis propre

PS ,REVENUE A L’HÔTEL , HISTOIRE DE GARDER QUELQUES SOUVENIRS J'AI PRIS DES PHOTOS DE L’ÉTAT DE MES ENTRÉES ,CHATTE TUMÉFIÉE,CUL-CUL ROSE , A FORCE D'AVOIR ÉTÉ RÂPES ;

17 commentaires
SCORE AU 23 Aout2015 & dernières nouvelles
Publié :27/8/2015 14h10
Dernière mise à jour :23/11/2016 10h49
4587 vues

Hummmmmmmmmmmmmmm

J'ai pris mes vacances fin juin sur le score suivant

/8 trav
/ 18couples
/6 femmes
/163hommes
soient 195 découvertes

Finalement j'ai réalisé un vieux rêve de jeune fille sage.Il m'est arrivé de rêvasser sur mes thèmes latins (les versions elles allaient toutes seules) et mes rêveries prenaient toujours le même cours: que voulaient ils bien dire ces satanés auteurs romains lorsqu'ils disaient que les hommes du nord étaient dotés des plus gros attributs virils ,plus imposants que ceux des Éthiopiens! Ils ne pouvaient s'agir des anglais . Ceux que je connaissait dans ma ville portaient la jaquette flottante comme on disait du temps de mes grands mères...
Je m'étais promis de tirer cette choses au clair ;de quels peuples s'agissait il? et puis j'ai oublié ......
Au printemps j'ai retrouvé une page de mon journal intime où je me posais maintes questions à ce sujet
"grosse" ?oui mais encore?
étaient elles longue? aplatie? D'égale grosseur au bout et à la base? de quelle circonférence? des boules rondes? ovales? à mi cuisse?
faut dire qu'à l'époque je manquais d’expérience. En me relisant je me suis rendu compte que j'étais toujours incapable d'apporter une réponse satisfaisante ;scientifiquement parlant mon échantillonnage n'offrait aucune garantie.

J'ai donc décidé de consacrer ces 2 derniers mois à une études sérieuses du sujet et pour ce faire .......j'ai décidé de faire les principaux ports de la Baltique et de la Mer du Nord..J'en reviens .
Si je n'ai pas décompté ces rencontres dans mon score je les ai documentées en vidéo, photos récits .J' ai recueilli ainsi un riche matériel ethnologique que je compte te faire partager
bisous
3 commentaires

Pour créer un lien vers ce blog (augustacierta3), utilisez [blog augustacierta3] dans vos messages.

36 F
Juin 2017
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
        1
 
2
1
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 

Derniers visiteurs

Visiteurs Age Sexe Date
longsword7500132H15/10
coppilote1955  62H12/10
namutu 55H12/10
leo66669  30H11/10
king_of_girafe  43H3/10
caruso3131 53H1/10
vico2k17 45H30/9
lou_44 35H29/9
sourcier3348T26/9
Douce_langue69  35H23/9